TERRIBLE, adjectif

règle-cordial

Définition de terrible

adjectif singulier invariant en genre
  1. (au sens fort) Qui inspire la terreur.
  2. Sens atténué et usuel, fort, violent, intense.
  3. (au sens figuré) Turbulent, parlant d'un enfant.
  4. (familièrement) Extraordinaire, formidable, excellent.

Contraires de terrible


Exemples d'utilisation de terrible

terrible accident
"J'étais épouvanté de ce terrible accident, et je lui dis que je ferais peut-être mieux de ne boire qu'un verre d'eau." (Charles Dickens 1849-1850 "David Copperfield")

terrible accusation
"Chaque société renvoie à sa rivale cette terrible accusation." (George Sand 1840 "Le Compagnon du tour de France")

terrible aventure
"Celle-ci remit en ordre sa coiffure, lui prêta un fichu de mousseline fraîchement repassé et fit en sorte d'effacer sur sa personne toute trace de sa terrible aventure." (Emmuska Orczy 1906 "Le Serment")

terrible bataille
"que ce sera une terrible bataille." (Philippe-Paul de Ségur 1825 "Histoire de Napoléon et de la Grande-Armée pendant l'année 1812")

terrible catastrophe
"Les deux jeunes arrivants avaient l'air hagard et inquiet, mais en dehors de cela, ils étaient irréprochablement habillés, et rien dans leur maintien courtois ne faisait pressentir la terrible catastrophe qu'ils savaient planer au-dessus d'eux et de leur chef." (Emmuska Orczy 1905 "Le Mouron rouge")

terrible choc
"C'est là que nous aurons, sans doute, à supporter le plus terrible choc..." (Jules Verne 1889 "Famille sans nom")

terrible châtiment
"Vous voulez, vous cherchez un terrible châtiment contre le roi?" (Michel Zévaco 1907 "Les Pardaillan")

terrible colère
"Ses yeux, qui lançaient des flammes, lui sortaient de la tête, une terrible colère lui contractait le visage, et, ce fut d'une voix rauque, car la rage l'étranglait, qu'elle put à grand peine demander:" (Eugènie Chavette 1885 "La conquête d'une cuisinière")

terrible combat
"Cette demande était bien simple, et cependant elle produisit un terrible combat dans l'âme d'Ascanio." (Alexandre Dumas 1843 "Ascanio")

terrible coup
"Le terrible coup qui l'a frappée a porté atteinte à la fois à sa santé et à sa raison." (William Makepeace Thackeray 1884 "La foire aux vanités")

terrible cri
"Quand, à ce terrible cri de mère et de femme attaquée, sa femme de chambre entra." (Honoré de Balzac 1839 "Béatrix")

terrible danger
"Or un gouvernement qui ne pourrait se défendre contre les voeux de la nation que par le génie supérieur de ses rois serait dans un terrible danger de succomber." (Anne-Louise Germaine Necker de Staël-Holstein, dite Madame de Staël 1817 "Considérations sur les principaux événements de la Révolution française")

terrible douleur
"mais alors même la douleur, la terrible douleur, ne se perd point dans les nuages, elle les sillonne, elle les entre ouvre." (Anne-Louise Germaine Necker de Staël-Holstein, dite Madame de Staël 1807 "Corinne ou l'Italie")

terrible défaite
"Les vampires avaient éprouvé une terrible défaite, c'était par centaines que leurs corps s'entassaient autour du feu que le sang menaçait d'éteindre." (Gustave Le Rouge 1908 "Le Prisonnier de la planète Mars")

terrible ennemi
"Ainsi l'Angleterre rivalisait d'audace et de fierté avec son terrible ennemi." (Armand Lefebvre 1838 "Histoire politique des Cours de l'Europe")

terrible envie
"Bertrand le regarde sans un mot, il réprime une terrible envie de coller un direct dans ce sourire insupportable." (Nathalie Lévy 1993 "Faux départ")

terrible femme
"Gabrielle, qui ne veut rien, qui ne demande rien, qui refuse toujours, qui rit toujours et ne querelle jamais, cette terrible femme parfaite empêchera éternellement le roi de se marier." (Auguste Maquet 1891 "La belle Gabrielle")

terrible fléau
"Je n'étais sûrement pas victime de ce terrible fléau que les paysans nomment l'oupire, car, alors que je dépérissais depuis trois semaines, leur maladie durait pas plus de trois jours:" (Sheridan L+E4605e Fanu 1871 "Carmilla")

terrible guerre
"Ils avaient pour mission de célébrer à perpétuité des messes pour le repos de l'âme des victimes de cette terrible guerre." (Madame Dondel du Faouëdic 1906 "Le Journal d'une pensionnaire en vacances")

terrible journée
"Cette phrase servit de clôture à cette solennelle et terrible journée." (Honoré de Balzac 1837 "La Vieille Fille")

terrible leçon
"La terrible leçon d'Iéna lui avait appris à ne suivre, dans la gestion de ces hauts intérêts, que les inspirations de son propre jugement." (Armand Lefebvre 1840 "Frédéric-Guillaume III")

terrible lutte
"Aussi toutes les réflexions d'Indiana, toutes ses douleurs se rapportaient à cette grande et terrible lutte de la nature contre la civilisation." (George Sand 1832 "Indiana")

terrible maladie
"Elle lui parlait aussi du grand chagrin qu'elle avait eu en perdant son mari et ses quatre enfants, tous morts dans le même mois d'une terrible maladie qui avait tué bien du monde, et qu'on appelle le choléra." (Zulma Carraud 1853 "Contes et historiettes à l'usage des jeunes enfants")

terrible menace
"Il y avait dans les paroles de ce misérable valet une terrible menace." (Paul Féval 1843 "Le Loup blanc")

terrible mot
"de gueules à la main au naturel gonfalonnée d'hermine, à l'épée d'argent en pal, avec ce terrible mot pour devise:" (Honoré de Balzac 1839 "Béatrix")

terrible nouvelle
"On ne lui entendit prononcer à voix basse que ces mots, à l'annonce de la terrible nouvelle:" (Henri Beyle, dit Stendhal 1839 "La Duchesse de Palliano")

terrible nuit
"Dix-huit mois après la mort de mon père qui précéda ma mère de quelques mois dans la tombe, reprit-il après une pause, arriva la terrible nuit où je fus surpris par la lettre d'adieu d'Honorine." (Honoré de Balzac 1844 "Honorine")

terrible problème
"La solution de ce terrible problème ne se trouve que dans un travail constant, soutenu, car les difficultés matérielles doivent être tellement vaincues, la main doit être si châtiée, si prête et obéissante, que le sculpteur puisse lutter âme à âme avec cette insaisissable nature morale qu'il faut transfigurer en la matérialisant." (Honoré de Balzac 1847 "La Cousine Bette")

terrible puissance
"Des armées formidables devaient se déployer sur toutes les frontières, et faire sentir au dehors la terrible puissance si cruellement sentie au dedans." (Adolphe Thiers 1823-1827 "Histoire de la Révolution française")

terrible question
"Les migrations des peuples, les invasions de barbares, les guerres serviles, les troubles du forum, tous les grands mouvements humains se rattachent directement ou indirectement à cette terrible question qui renaît de ses cendres avec une opiniâtre immortalité." (Henri-Dominique Lacordaire 1848 "Conférences de Notre-Dame de Paris.")

terrible regard
"Vinet jeta sur sa femme ce terrible regard, fixe et froid, des gens qui exercent une domination absolue." (Honoré de Balzac 1840 "Pierrette")

terrible responsabilité
"Jusque ici cette terrible responsabilité, de loin vaisseau de haut bord, de près n'est que bâton flottant sur l'onde." (François-René de Chateaubriand 1816 "De la Monarchie selon la Charte")

terrible scène
"J'y passai la nuit à regarder les préparatifs de la terrible scène qui devait avoir lieu dans peu d'heures." (Anne-Louise Germaine Necker de Staël-Holstein, dite Madame de Staël 1817 "Considérations sur les principaux événements de la Révolution française")

terrible secret
"Je te jure que, si j'avais été seule frappée, je serais morte, emportant le terrible secret dans la tombe." (Michel Zévaco 1907 "Les Pardaillan")

terrible silence
"Mais le moment n'était pas encore venu pour l'empereur de rompre son terrible silence." (Armand Lefebvre 1838 "Histoire politique des Cours de l'Europe")

terrible souvenir
"mais le terrible souvenir de ces infernales visions fut bien à tout jamais effacé de mon esprit quant à mon ardente prière m'apparut, pour me réconforter dans les misères de ma prison, le divin sauveur des hommes, au milieu du soleil, et tout couronné de ses rayons." (Alexandre Dumas 1843 "Ascanio")

terrible spectacle
"Thaddée, accroché à une manœuvre de l'avant, était tout absorbé dans la contemplation de ce terrible spectacle." (Auguste Poitevin 1887 "La Revanche de Caillebotte")

terrible vérité
"Le torrent fangeux avait roulé devant elle, pendant près de trois heures, et c'était la pire des révélations, la brusque et terrible vérité sur les siens, les êtres chers, ceux qu'elle devait aimer:" (Émile Zola 1893 "Docteur Pascal")

terrible émotion
"A peine riche, il lui tarde d'être ruiné afin de goûter encore cette nerveuse et terrible émotion sans laquelle la vie lui est insipide." (George Sand 1833 "Lélia")

terrible épidémie
"Ce jeune prince, doué des plus remarquables qualités, périt victime d'une terrible épidémie qui décimait l'armée." (Émile Gaboriau 1861 "Les cotillons célèbres")

terrible épreuve
"oui, la campagne a été une immense faute, dont la responsabilité retombe sur la nation entière, et il faut la considérer aujourd'hui comme une terrible épreuve nécessaire, que la nation a traversée, dans le sang et dans les larmes, pour se régénérer." (Edmond Lepelletier 1908 "Émile Zola")

terribles années
"Sa mère, son admirable mère, qui n'a pas douté une minute de la vocation de son fils et qui est morte avec la fierté de le voir classé parmi les jeunes maîtres de l'école moderne, a vécu tout près de lui les terribles années d'épreuve, le consolant de sa tendresse, le fortifiant de son courage." (Francois Coppée 1889 "Contes rapides")

terribles circonstances
"Citoyens, leur dit-il d'un ton brusque et sans leur faire le bon accueil accoutumé, je désire savoir, avant tout, quels sont vos sentiments politiques dans les terribles circonstances où nous nous trouvons." (George Sand 1872 "Nanon")

terribles conséquences
"Le sombre tableau qui va suivre, les pirates d'eau douce, a pour but de montrer ce que peut être dans une famille l'hérédité du mal, lorsque la société ne vient pas, soit légalement, soit officieusement, préserver les malheureux orphelins de la loi des terribles conséquences de l'arrêt fulminé contre leur père." (Eugène Sue 1842-1843 "Les Mystères de Paris")

terribles effets
"Deux jours après, le capitaine aperçut dans les manières, dans le son de voix, dans les yeux de la comtesse, les terribles effets de l'indiscrétion d'Adam." (Honoré de Balzac 1841 "La Fausse Maîtresse")

terribles paroles
"Mais enfin nous nous sommes habitués à leur vue, nous avons étudié le terrain sur lequel ils marchaient, le principe qui les faisait agir, et involontairement nous nous sommes rappelé ces terribles paroles d'une autre époque:" (Alexandre Dumas 1822 "Blanche de Beaulieu")

terribles représailles
"Sylla, dans la suite, tira vengeance de ces cruautés, et vous ne savez que trop combien de citoyens coûtèrent à la république ces terribles représailles." (Cicéron Antiquité "Catilinaires")

air terrible
"Alors, l'homme se redressa avec un air terrible, et, le doigt levé vers le ciel, il prononça quelques mots sur un ton menaçant, et, domptés, ces deux-là se courbèrent comme les autres." (Michel Zévaco 1907 "Les Pardaillan")

angoisse terrible
"Il demeura faible, baigné d'une sueur froide, pris d'une angoisse terrible." (Michel Zévaco 1907 "Les Pardaillan")

choc terrible
"Les soldats, après avoir déchargé leurs arquebuses, avaient reçu le choc terrible du peuple exaspéré." (Michel Zévaco 1907 "Les Pardaillan")

choses terribles
"Le hasard m'a amenée juste à point dans son cabinet pour apprendre moi-même ces choses terribles et l'arrêter au moment où, dans sa colère, juste et légitime, il faut le reconnaître, il allait faire un éclat violent, irréparable peut-être." (Michel Zévaco 1920 "Fiorinda-la-belle")

châtiment terrible
"Il m'enverrait, pour me punir de ma présomption, quelque châtiment terrible." (Emmuska Orczy 1905 "Le Mouron rouge")

combat terrible
"Et il s'enfonça dans son labeur, encore saignant des coups du combat terrible dont il était sorti vainqueur." (Albert Delpit 1876 "Jean-nu-pieds")

coup terrible
"Et cela t'a porté un coup terrible." (Serge Rezvani 1993 "Les Repentirs du peintre")

danger terrible
"et quand elle avait franchi la porte, elle poussait un grand soupir, comme si elle venait d'échapper à quelque danger terrible." (Guy de Maupassant 1885 "Bel Ami")

effet terrible
"On doit comprendre l'effet terrible que produit à la représentation cette énergique peinture des moeurs rudes et violentes du moyen-âge." (Louis de Viel-Castel 1840 "Augustin Moreto")

effort terrible
"Les luttes, les angoisses, l'effort terrible et au jour le jour de la plume haletante contre le bien-être qui manque, toutes les vengeances de la vie se lisaient aux murs nus de ce foyer de hasard." (Edmond et Jules de Goncourt 1860 "Charles Demailly")

façon terrible
"Marforio ne se doutait guère que l'impuissance et la vanité de la science allaient lui être démontrées d'une façon terrible par un ignorant!" (Louis Ulbach 1860 "L'Île des rêves")

feu terrible
"Notre artillerie, placée en arrière des carrés, au haut de la côte, avait ouvert un feu terrible contre les canonniers prussiens, qui lui répondaient sur toute la ligne." (Émile Erckmann et Alexandre Chatrian Erckmann et Chatrian 1864 "Histoire d'un conscrit de 1813")

force terrible
"Il y a là des tourbillons d'une force terrible, et si jamais vous êtes pris dedans, votre compte est bon." (Jérôme Klapka Jérôme 1889 "Trois hommes dans un bateau")

idée terrible
"Bien que je ne dormisse pas une heure à la fenêtre, je sentis la fumée du feu de la cuisine, lorsque je m'éveillai, et j'eus l'idée terrible que l'après-midi devait être avancée." (Charles Dickens 1861 "Les Grandes espérances")

lutte terrible
"Lanthenay savait que la pensée de son frère luttait, en une lutte terrible, de tous les instants, contre un amour impossible et triomphant." (Michel Zévaco 1900-1901 "Triboulet")

mal terrible
"le tourbillon des passions de mon âme me poussait à chercher, dans un exercice physique ou un déplacement, une diversion à son mal terrible." (Mary Shelley 1817 "Frankenstein")

moment terrible
"Ne cache pas ta douleur, dit-il, soyons francs tous deux dans ce moment terrible et ne cherchons point mutuellement à nous tromper." (Hector Malot 1873 "Clotilde Martory")

mort terrible
"Elle souhaitait réellement le voir mourir de la mort terrible qu'elle avait imaginée." (Michel Zévaco 1900-1901 "La Cour des Miracles")

nuit terrible
"Henri passa une nuit terrible, avec des accès de honte humiliée, des accès de fureur démente, et des crises de passion." (Michel Zévaco 1907 "Les Pardaillan")

regard terrible
"Elle me lança un regard terrible et, sans un mot, s'écroula à mes pieds." (Edith Wharton 1902 "La sonnette de Madame")

secret terrible
"C'est le mot le plus rare qui soit au monde, bien qu'il soit le plus fréquemment usurpé, et quand un homme en a le secret terrible, qu'il soit pauvre et le dernier de tous, soyez sûrs qu'un jour vous le trouverez plus haut que vous." (Henri-Dominique Lacordaire 1848 "Conférences de Notre-Dame de Paris.")

silence terrible
"Hulot, après un moment de silence terrible pour sa femme dont les battements de coeur s'entendaient, se décroisa les bras, la saisit, la pressa sur son coeur, l'embrassa sur le front et lui dit avec cette force exaltée que prête l'enthousiasme:" (Honoré de Balzac 1847 "La Cousine Bette")

situation terrible
"Ils n'ont pas trouvé en lui le grand homme et le politique que demandait la situation terrible où la destinée le plaça." (Jules Michelet 1863 "La Pologne martyre (Russie - Danube)")

vent terrible
"mais des vapeurs grises le noyaient, un vent terrible chassait de fines gouttes de pluie." (Émile Zola 1880 "Nana")

voix terrible
"Un géant, qui n'avait pas moins de quarante pieds de haut, ouvrit la porte, et demanda d'une voix terrible." (Hélène Adeline Guerber 1905 "Contes et légendes")

Mots proches de terrible

vigueur, puissance, verdeur, muscle, poigne, fermeté, solidité, dureté, résistance, consolidation, renforcement, renfort, raffermissement, violence, virulence, véhémence, intensité, fougue, élan, emportement, paroxysme, haut degré, fort, vigoureux, robuste, puissant, vert, musculeux, membru, râblé, découplé, trapu, d'acier, de fer, herculéen, ferme, résistant, incoercible, consistant, inflexible, invincible, infatigable, invaincu, indomptable, irrésistible, solide, dur, renforcé, violent, virulent, intense, véhément, fort comme un boeuf, fort comme un Turc, Hercule, Milon de Crotone, athlète, avoir de la force, avoir de la poigne, avoir du biceps, avoir raison de, rester sans force, perdre, épuiser, abattre, aviver, raviver, ragaillardir, ranimer, redonner de la, remettre sur pied, renforcer, enforcir, consolider, raffermir, accentuer, forcer, retremper, roboratif, tonique, reconstituant, dynamomètre, fortement, vigoureusement, puissamment, robustement, fermement, solidement, durement, violemment, coup, battre, méchanceté, appréhension, insécurité, crainte, inquiétude, frémissement, frisson, saisissement, angoisse, alarme, sollicitude, alerte, qui-vive, souleur, suée, frayeur, transe, transissement, épouvante, effroi, effarement, consternation, stupeur, horreur, terreur, panique, affolement, affres, pusillanimité, couardise, lâcheté, poltronnerie






Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019