VIOLENCE, nom

règle-cordial


Définition de violence

nom féminin singulier
  1. Force brutale.
  2. Caractère emporté, agressif.
  3. Véhémence, force brutale d'un sentiment, d'un phénomène naturel.
  4. Contrainte.
  5. Violences : actes violents, brutaux.

Expressions françaises avec violence

Faire violence à un texte : Forcer le sens d'un texte.
Faire violence à une loi : Forcer le sens d'une loi.
Se faire violence : Se contenir.


Synonymes de violence


  • mal, force
  • déchaînement, irascibilité, vivacité, agressivité, animosité, agitation, colère, tempête
  • force, déchaînement, fureur, excès, fougue, intensité, révolte, impétuosité
  • agression, sévices, contrainte
  • passage à tabac

Contraires de violence


  • douceur, persuasion
  • douceur, calme
  • tempérance, mesure

Exemples d'utilisation de violence


accès de violence
"lorsque je m'aperçus que je ne pouvais même pas avoir une maison tranquille et bien installée, parce qu'aucun domestique ne pouvait supporter ses accès de violence, son mauvais caractère, ses ordres absurdes, tyranniques et contradictoires." (Charlotte Brontë 1847 "Jane Eyre")

actes de violence
"Proclamation de l'état d'urgence pour cause d'extension des actes de violence et de perturbation sérieuse de l'ordre public" (Collectif 1984 "Constitution de la République turque")

années de violence
"Mais peu croient aux chances du nouveau gouvernement de parvenir à enrayer la spirale de dix années de violence." (Le Monde 1992 "Extrait du Monde de février 1992")

auteurs de violences
"Les auteurs de violences sont des staliniens." (AFP 1997 "Dépêches de l'AFP, janvier 1997")

climat de violence
"Mais le climat de violence raciale dans les relations entre les gens m'écœurait profondément.)" (Pierre Goldman 1975 "Souvenirs obscurs d'un juif polonais né en France")

crimes de violence
"Veut-elle dire que les hommes ne sont pas victimes de crimes de violence." (Hansard 1996-2005 "Débats du parlement canadien")

degré de violence
"assurément si vous êtes le plus fort, et que par d'atroces principes de cruauté vous n'aimiez à jouir que par la douleur, dans la vue d'augmenter vos sensations, vous arriverez insensiblement à les produire sur l'objet qui vous sert, au degré de violence capable de lui ravir le jour." (Donatien Alphonse François de Sade, dit Marquis de Sade 1791 "Justine ou les malheurs de la vertu")

début des violences
"L'annulation du scrutin marque le début des violences à grande échelle." (Agence Télégraphique Suisse 1993-1995 "Dépêches de presse de l'agence SDA-ATS")

déchaînement de violence
"Il disposait encore librement de ses mains et, dans un déchaînement de violence inouïe, il avait tout cassé, piétiné et réduit en miettes autour de lui." (Jeanne Bourin 1981 "Le jeu de la tentation")

explosions de violence
"Si notre voisin de l'Ouest nous offre le spectacle d'un organisme instable où chacun veut dominer et où personne ne veut servir, à moins qu'on ait recours, pour obtenir des services, à la ruse ou à l'enthousiasme artificiel, l'Orient, de son côté, nous effraie par la mortelle apathie des masses qui, chargées de fardeaux écrasants, succombent ou aboutissent à des explosions de violence." (Walther Rathenau 1922 "Où va le monde ?")

flambée de violence
"Un jour, après une flambée de violence particulièrement sauvage, il envoya la fanfare de la police sur la grand-place." (Dominique Lapierre et Larry Collins Lapierre et Collins 1975 "Cette nuit la liberté")

menaces de violence
"Cependant rien, en entrant dans la salle, n'avait été plus loin de sa pensée que des menaces de violence corporelle." (Herbert George Wells 1906 "La burlesque équipée du cycliste")

niveau de violence
"Au cours de la campagne pour les législatives et lors du scrutin, le niveau de violence était tombé à un niveau très bas, malgré une série d'attentats aveugles au colis piégé, selon des sources concordantes." (AFP 1997 "Dépêches de l'AFP, juin 1997")

phénomènes de violence
"Comme pour d'autres phénomènes de violence, la contagion électronique a diffusé non seulement les nouvelles, mais également les modèles à l'échelle de la planète." (Denis Szabo 1978 "Criminologie et politique criminelle")

risque de violence
"des fous, pas de risque de violence réciproque, des enfants, pas de copiage, pas de bruit, pas de bavardage, pas de dissipation." (Thierry Gaudin 1978 "L'Écoute des silences")

situation de violence
"Naturellement, il ne convient sans doute pas de le faire à un moment où la situation de violence, et en particulier de certaines violences inadmissibles, rend la société française extraordinairement sensibilisée à ce problème." (Gilles Perrault 1978 "Le pull-over rouge")

trace de violence
"Nulle autre trace de violence n'avait été relevée par lui." (Georges Ohnet 1907 "La Grande Marnière")

vague de violence
"Les défections se multipliant parmi les policiers indigènes, la responsabilité d'endiguer cette vague de violence incomba à une petite poignée d'inspecteurs britanniques." (Dominique Lapierre et Larry Collins Lapierre et Collins 1975 "Cette nuit la liberté")

victime de violences
"Vous avez donc été victime de violences." (Eugène Sue 1842-1843 "Les Mystères de Paris")

certaine violence
"demanda le capitaine avec une certaine violence." (Jules Verne 1864-1867 "Aventures du capitaine Hatteras")

dernière violence
"Makoko se leva et se mit entre nous, car il eut peur d'une dernière violence de l'hôte." (Gaston Leroux 1908 "L'homme qui a vu le diable")

extrême violence
"Mais il fut repoussé avec une extrême violence et serait tombé si je ne l'eusse retenu par le bras." (Jules Verne 1910 "Le Secret de Wilhelm Storitz")

grande violence
"Ils amortissent la trop grande violence des mouvements, qui sans cela deviendraient brutaux, et ils préservent les ressorts eux-mêmes d'un frottement qui les aurait trop vite usés." (Auguste Maquet 1891 "La belle Gabrielle")

graves violences
"Ces groupes sont souvent à l'origine des plus graves violences, car ils se rendent au stade avec l'intention bien arrêtée d'en découdre avec les groupes correspondants de l'équipe adverse." (Le Monde Diplomatique 1990-2007 "Article du Monde Diplomatique")

pires violences
"La propriété est le meurtre, car c'est en vertu de ce droit prétendu, appuyé uniquement sur la spoliation, sur la conquête et par conséquent sur la force, que des groupes d'hommes se sont déclarés seuls jouisseurs d'une portion plus ou moins vaste du sol, s'en sont prétendus les maîtres absolus, élevant entre leurs territoires respectifs des barrières sous le nom de frontières, et ont créé chez ces groupes, décorés du nom de nations, des sentiments de haine, de rivalité qui se traduisent perpétuellement par les pires violences, assassinats en nombre, incendies, viols et autres manifestations de la bestialité humaine." (Jules Lermina 1906 "L'A.B.C. du libertaire")

propre violence
"Et redoutant sa propre violence, le vieux gentilhomme jeta sa canne dans un coin." (Émile Gaboriau 1865 "L'affaire Lerouge")

rare violence
"Au moment de retomber, par bonheur, il heurta de nouveau la tente qui amortit sa chute, mais il percuta tout de même le sol avec une rare violence." (Serge Brussolo 1995 "Conan Lord, carnets secrets d'un cambrioleur")

violence aveugle
"Sans être fou, il terrifiait la maison par des crises de violence aveugle, lorsqu'on le contrariait." (Émile Zola 1882 "Pot-Bouille")

violence extrême
"Ce qui est le plus pressé, c'est d'enrayer le mal, de combattre la fièvre qui va se déclarer avec une violence extrême." (Jules de Gastyne 1902 "Le Lys noir")

violence gratuite
"Vous n'ignorez pas que les meurtres commis sans mobile précis, si ce n'est le sexe et la violence gratuite, échappent dans une forte proportion à la justice." (Gérard Lecas 1996 "MLF vaincra !")

violence inouïe
"C'était un bras de métal, fixé à la cloison, actionné par un ressort, et qui, lorsque le battant prenait une certaine position d'ouverture, se déclenchait avec une violence inouïe." (Maurice Leblanc 1928 "La Demeure mystérieuse")

violence islamiste
"Ces déclarations sont connues de tous et antérieures à l'arrêt du processus électoral de 1991 par lequel quelques analystes ont voulu expliquer la violence islamiste." (Saïd Sadi 1996 "Algérie, l'heure de vérité")

violence raciste
"Ancien militant de gauche, doté d'un certain savoir, Or, après une complète volte-face politique, s'était cru obligé de surenchérir dans la violence raciste." (Frédéric H. Fajardie 1994 "La manière douce")

violence urbaine
"La pauvreté engendre des tensions, des conflits ainsi qu'une violence urbaine et rurale." (Organisation des Nations Unies 1987 "Rapport Brundtland")

violence verbale
"C'était trop de violence verbale." (Serge Rezvani 1981 "Le Testament amoureux")

violences faites
"Ils faisaient frémir leurs compatriotes en racontant, en exagérant peut-être la profanation des lieux saints, les violences faites aux adorateurs de la croix, les calamités du peuple fidèle qui, esclave des mécréants, était à peine souffert autour du tombeau sacré." (Émile Vincens 1843 "Histore de la République de Gênes")

violences policières
"Pour les victimes des violences policières." (Didier Daeninckx 1994 "Main courante")

engendre la violence
"De toute façon, il n'est pas nécessaire d'être un grand philosophe pour savoir que la violence engendre la violence." (Martin Blais 1972 "Participation et contestation L'homme face aux pouvoirs")

violence de ses sentiments
"Mais, abattue par la violence de ses sentiments, elle tomba sur le sofa qui se trouvait auprès de la cheminée." (Honoré de Balzac 1829 "Les Chouans, ou la Bretagne en 1799")

violence de son amour
"Il avait cru que plus il serrerait fort, plus il donnerait une idée exacte de la violence de son amour, et il avait failli écraser la main de la pauvre gouvernante." (Alexandre Dumas 1843 "Ascanio")

violence du choc
"Le cavalier, qui s'arc-boutait sur les étriers, portant tout le poids du corps en avant pour donner plus de force au coup qu'il voulait porter, le cavalier, frappant dans le vide, perdit l'équilibre, la violence du choc l'arracha de la selle et, passant par-dessus l'encolure de sa monture, passant par-dessus le taureau lui-même, alla s'aplatir sur le sable de la piste, proche de la barrière, où il demeura immobile, évanoui." (Michel Zévaco 1907 "Les Pardaillan")

violence du coup
"L'empereur sembla suffoqué, au point que sa colère en fut brisée net et qu'il ne chercha même pas à dissimuler la violence du coup." (Maurice Leblanc 1916 "L'Éclat d'obus")

Mots proches de violence


brusquerie, brutalité, colère, déchaînement, emportement, fougue, fureur, impétuosité, injustice, rudesse, véhémence, frapper, heurter, achopper, cogner, atteindre, férir, donner des coups, frapper comme un sourd, administrer des coups, asséner, porter un coup, bourrer de coups, rouer de coups, assommer, casser les reins, corriger, frotter les oreilles, gourmer, lever la main sur, battre comme plâtre, tomber sur quelqu'un, corriger d'importance, donner une leçon, donner sur les ongles, fouetter, cingler, fouailler, flageller, cravacher, bâtonner, crosser, claquer, confirmer, gifler, houspiller, souffleter, abîmer, écharper, échiner, étriller, donner des étrivières, maltraiter, brutaliser, meurtrir, rosser, cesser, gauler, chabler, coup, obligation, vigueur, puissance, verdeur, muscle, poigne, fermeté, solidité, dureté, résistance, consolidation, renforcement, renfort, raffermissement, virulence, intensité, élan, paroxysme, haut degré, fort, vigoureux, robuste, puissant, vert, musculeux, membru, râblé, découplé, trapu, d'acier, de fer, herculéen, ferme, résistant, incoercible, consistant, inflexible, invincible, infatigable, invaincu, indomptable, irrésistible, solide, dur, renforcé, violent, virulent, intense, véhément, fort comme un boeuf, fort comme un Turc, Hercule, Milon de Crotone, athlète, avoir de la force, avoir de la poigne, avoir du biceps, avoir raison de, rester sans force, perdre, épuiser, abattre, aviver






Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019