ÉTRENNE, nom

Définition de étrenne  

nom féminin singulier
  1. Cadeau offert à l'occasion du jour de l'an.
  2. Primeur, première utilisation de quelque chose.
  3. Étrennes : prime ou gratification de fin d'année (les étrennes du facteur)
  4. Étrennes : l'ensemble des cadeaux offerts à l'occasion du jour de l'an.

Signaler une erreur ou un oubli
Je cherche

Difficultés de étrenne  


Stylistique et sémantique
Emploi pluriel très fréquent. Il vaut mieux :"il a reçu ses étrennes", que ["il a reçu son étrenne"].

Synonymes de étrenne  


Contraires de étrenne  


Exemples d'utilisation de étrenne  


jour des étrennes
"C'est le jour des étrennes, je vais prendre les miennes au ciel." (Eugènie de Guérin 1834-1840 "Journal [1834-1840]")

livres d'étrennes
"Derrière les vitrines claires, la dorure des livres d'étrennes monte comme un flot scintillant sous le gaz les étoffes de couleurs variées et tentantes montrent leurs plis cassants et lourds, pendant que les demoiselles de magasin, les cheveux en étage, un ruban sous leur col, font l'article, un petit doigt en l'air, ou remplissent des sacs de moire, dans lesquels les bonbons tombent en pluie de perles." (Alphonse Daudet 1877 "Le nabab")

(de) jolies étrennes
"Vous m'envoyez de jolies étrennes et je vous envoie un sermon en échange." (George Sand 1883 "Correspondance")

bonne étrenne
"Le valet, à qui je donnerai une bonne étrenne, rapportera ici les habits de maître Guillaume, que sa fille doit avoir dessein de garder comme des reliques..." (Paul Féval 1868 "Le Cavalier Fortune")

dernières étrennes
"ensuite, elle me contait l'état de ses parents, leurs facultés, leur caractère, ce qu'ils lui avaient donné pour ses dernières étrennes." (Pierre Carlet de Marivaux 1731-1741 "La vie de Marianne ou Les aventures de madame la comtesse de ***")

étrennes lyriques
"Une seule chanson, dans les étrennes lyriques, lui a fait un nom qui ne mourra jamais, quand même cet auteur voudrait un jour renoncer à sa gloire." (Antoine de Rivarol 1788 "Petit almanach de nos grands hommes pour l'année 1788")

étrenne de sa barbe
"l'abbé Dubois n'est pas encore entré en boîte, dépêchez- vous, vous aurez l'étrenne de sa barbe..." (Eugène Sue 1845 "Le juif errant")

étrenne du gui
"Si votre fille est grande, Nous demandons l'étrenne du gui !" (George Sand 1899 "Jacquou le Croquant")

étrennes d'un juge
"Les étrennes d'un juge à celles d'un marquis:" (Jean Racine 1668 "Les Plaideurs")




Achetez Cordial

Le correcteur Cordial



Vous souhaitez gagner du temps ?
Utilisez Cordial dans Word et Outlook sans avoir à copier coller vos textes.



Découvrez de nouveaux mots !


Recevez notre newsletter !
facebook twitter google+
Suivez-nous !

FAQ

CONTACT

haut