DÉDAIN, nom

règle-cordial


Définition de dédain

nom masculin singulier
  1. Mépris, manifestation de hauteur.

Synonymes de dédain


  • mépris, fierté, dérision, orgueil, mésestime, moquerie, arrogance, condescendance, indifférence, superbe, irrévérence, insolence, impertinence, petite bouche

Contraires de dédain


  • admiration, déférence, vénération, considération

Exemples d'utilisation de dédain


moue de dédain
"Il sera certainement trop heureux de les accepter mon cher colonel, murmura le marquis dont les lèvres aristocratiques dessinèrent une moue de dédain." (Emmuska Orczy 1906 "Le Serment")

nuance de dédain
"Sa bouche seule exprima une nuance de dédain." (Paul Féval 1856 "La vampire")

sourire de dédain
"Ce sourire de dédain et de raillerie, elle l'avait déjà vu sur les lèvres de son père quand elle l'avait supplié de la garder près de lui, et ce sourire lui avait fait un mal affreux." (Alexandre Dumas 1843 "Ascanio")

certain dédain
"Les aristocraties font souvent des actions fort tyranniques et fort inhumaines, mais elles conçoivent rarement des pensées basses et elles montrent un certain dédain orgueilleux pour les petits plaisirs, alors même qu'elles s'y livrent:" (Alexis de Tocqueville 1835-1840 "De la démocratie en Amérique")

fier dédain
"Je ne pars point d'ici, qu'au moins son fier dédain." (Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière 1661 "Dom Garcia de Navarre")

froid dédain
"Il avait renoncé à ses accès de froid dédain." (Charlotte Brontë 1847 "Jane Eyre")

grand dédain
"mais, comme il y a une énergie bien supérieure à celle du métier des armes, l'amour de la liberté, et que cet amour inspire tout à la fois le plus haut degré de valeur quand la patrie est exposée, et le plus grand dédain pour l'esprit soldatesque aux ordres d'une diplomatie perfide, on doit espérer que le bon sens du peuple anglais et les lumières de ses représentants sauveront la liberté du seul ennemi dont elle ait à se préserver:" (Anne-Louise Germaine Necker de Staël-Holstein, dite Madame de Staël 1817 "Considérations sur les principaux événements de la Révolution française")

noble dédain
"Le généreux orgueil des âmes magnanimes par un noble dédain sait pardonner les crimes ." (Pierre Corneille 1632 "Clitandre ou l'innocence délivrée")

parfait dédain
"Un sang-froid sublime rendit à ses manières la politesse, la grâce et le bon goût avec lesquels doit s'exprimer le plus parfait dédain." (George Sand 1847 "Simon")

profond dédain
"Mais si tu avais l'impertinence de vouloir sérieusement le grand péché mortel auquel tu dois naturellement attacher la plus grande importance, tu verrais avec quel profond dédain la porte du boudoir et de l'hôtel te serait incontinent fermée." (Honoré de Balzac 1834 "La Duchesse de Langeais")

superbe dédain
"c'est la résolution que prennent les chefs grecs de flatter l'orgueil stupide d'Ajax et d'en faire le héros de l'armée, pour humilier le superbe dédain d'Achille et obtenir de sa jalousie les secours qu'il a refusés à leurs prières." (François Pierre Guillaume Guizot 1821 "Etude sur Shakespeare")

suprême dédain
"Marie eut un regard de suprême dédain." (Pierre Sales 1901 "Le Sergent Renaud")

dédain aristocratique
"Quant à ses enfants, tous deux étaient beaux et doués d'une grâce qui n'excluait pas l'expression d'un dédain aristocratique." (Honoré de Balzac 1836 "L'Interdiction")

dédain profond
"j'abandonnai l'effet pour la cause, et pris en dédain profond la science matérialiste dont le néant m'était prouvé." (Théophile Gautier 1833-1861 "L'oeuvre fantastique. II, Romans")

dédain superbe
"Je me répétais les noms de plusieurs de mes compagnons d'étude, que j'avais traités avec un dédain superbe, et qui, par le seul effet d'un travail opiniâtre et d'une vie régulière, m'avaient laissé loin derrière eux dans la route de la fortune, de la considération et de la gloire:" (Benjamin Constant 1816 "Adolphe")

dédain suprême
"Robert comprit ce dédain suprême et en souffrit." (Albert Delpit 1876 "Jean-nu-pieds")

dédain de la mort
"Faudrait-il, par de banales réflexions, nuire au sentiment d'admiration douloureuse qu'excitent tant de vaillance, un si noble dédain de la mort, un courage si facile contre le malheur ?" (Amable Guillaume Prosper Brugière de Barante 1827 "Histoire des ducs de Bourgogne de la maison de Valois, 1364-1477")

dédain de la vie
"vertige fiévreux et étrange qui tantôt met en jeu les préjugés les plus stupides, les passions les plus féroces, tantôt inspire, au contraire, les dévouements les plus magnifiques, les actions les plus courageuses, exalte enfin chez les uns la peur de la mort jusqu'aux plus folles terreurs, tandis que chez d'autres le dédain de la vie se manifeste par les plus audacieuses bravades." (Eugène Sue 1845 "Le juif errant")

dédain des conventions
"Il apporte dans le monde une gaucherie hardie, un dédain des conventions, un air de critique pour tout ce qu'on y respecte qui le met mal avec les petits esprits comme avec ceux qui s'efforcent de conserver les doctrines de l'ancienne politesse." (Honoré de Balzac 1839 "Une fille d'Ève")

dédain des gens
"Jusque-là tout le monde avait regardé le nouveau venu avec le froid dédain des gens qui sont au spectacle de la bêtise humaine." (Arsène Houssaye 1881 "Les mains pleines de roses pleines d'or et pleines de sang")

dédain du monde
"pauvre mère elle-même avait mis dans mon coeur le dédain du monde et le mépris du faux orgueil." (Victor Hugo 1820-1822 "Lettres à la fiancée")

Mots proches de dédain


mésestime, manque de respect, manque de considération, irrévérence, nargue, dérision, raillerie, persiflage, quolibet, rabaissement, lèse-majesté, moquerie, brocard, cavillation, risée, huée, haro, charivari, gémonies, pilori, conduite de Grenoble, méprisant, dédaigneux, contempteur, fier, renchéri, irrespectueux, irrévérent, irrévérencieux, narquois, persifleur, railleur, moqueur, mépriser, rabaisser, dédaigner, faire peu de cas de, mésestimer, couvrir de mépris, regarder avec pitié, regarder du haut de sa grandeur, toiser, hausser les épaules, ne pas tenir compte de, traiter de bagatelle, tourner en dérision, faire fi de, faire litière de, fouler aux pieds, ravaler, ravilir, se moquer, rire de, persifler, railler, bafouer, narguer, berner, affecter du mépris, afficher du mépris, témoigner du mépris, montrer du mépris, honnir, conspuer, huer, crier haro sur, abaisser, avilir, dégrader, fièrement, dédaigneusement, irrespectueusement, irrévérencieusement, sans égard, sans considération, en dépit de, fi!, baste !, pied de nez, tarare, pouah !, rire, orgueil, outrage






Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019