ORGUEIL, nom

règle-cordial


Définition de orgueil

nom masculin singulier
  1. Arrogance, fierté exagérée de sa propre personne.
  2. Sentiment de fierté justifié.
  3. Ce qui suscite la fierté.

Synonymes de orgueil


  • fierté, vanité, arrogance, suffisance, amour-propre, dédain, insolence, fatuité, infatuation, impertinence

Contraires de orgueil


  • modestie, humilité, simplicité

Exemples d'utilisation de orgueil


bouffée d'orgueil
"Une chaude bouffée d'orgueil gonfla le coeur de l'avocat, ses tempes battirent plus vite, il releva fièrement la tête en murmurant:" (Émile Gaboriau 1865 "L'affaire Lerouge")

espèce d'orgueil
"Il y avait là l'espèce d'orgueil et d'égoïsme qu'inspire une foi étroite aux gens qui consentent à porter le bandeau de l'intolérance, et qui croient à un seul chemin, rigidement tracé par la main du prêtre, pour aller au ciel." (George Sand 1861 "Consuelo")

excès d'orgueil
"Le sang qui coule dans mes veines est las, sans doute, des excès d'orgueil et d'action de tant de générations royales, et je traîne la fatigue de tous ces règnes..." (Jules Lemaître 1893 "Les Rois")

mouvement d'orgueil
"Delille chantait debout les règnes de la nature, et il lui était permis de dire dans un mouvement d'orgueil légitime:" (Henri-Dominique Lacordaire 1861 "Discours de réception à l'Académie française de Henri-Dominique Lacordaire")

pointe d'orgueil
"et elle énumérait ensuite, avec une pointe d'orgueil, les dames où elle avait servi comme femme de chambre." (Émile Zola 1880 "Nana")

péché d'orgueil
"Je ne sais, je n'ose chanter victoire, dans la crainte de tomber dans le péché d'orgueil et d'en être punie." (George Sand 1853 "Isidora")

réaction d'orgueil
"Sans réaction d'orgueil" (Le Monde 1994 "Extrait du Monde de mars 1994")

sentiment d'orgueil
"Elle frémit à l'idée de dépouiller son enfant et de le sacrifier à un sentiment d'orgueil et de dédain." (George Sand 1851 "André")

sourire d'orgueil
"ajouta-t-il avec un sourire d'orgueil." (Michel Zévaco 1900-1901 "Triboulet")

sujet d'orgueil
"exemple unique dans l'histoire du monde, et éternel sujet d'orgueil pour notre patrie." (François-René de Chateaubriand 1814 "De Buonaparte et des Bourbons")

sursaut d'orgueil
"Il en résultait chez lui un petit sursaut d'orgueil, des manières plus respectueuses, presque hautaines, et à côté d'une vanité dissimulée de parvenu traité en égal par des princes et des princesses, une fierté d'homme qui doit à son intelligence une situation analogue à celle donnée aux autres par leur naissance." (Guy de Maupassant 1889 "Fort comme la Mort")

certain orgueil
"Je lui montrai tout mon établissement, sans oublier l'office, avec un certain orgueil, et il ne fut pas avare de ses louanges." (Charles Dickens 1849-1850 "David Copperfield")

faux orgueil
"Elle se demande, penchée sur le précipice d'un point d'interrogation fatal, comment se fait-il que les mathématiques contiennent tant d'imposante grandeur et tant de vérité incontestable, tandis que, si elle les compare à l'homme, elle ne trouve en ce dernier que faux orgueil et mensonge." (Charles de Lautréamont 1846 "Les Chants de Maldoror")

fol orgueil
"Il y a moins loin encore de votre fol orgueil à une grossièreté injurieuse, et je ne veux pas vous donner le temps de franchir cet espace." (Louis de Viel-Castel 1840 "Augustin Moreto")

grand orgueil
"Camille connaissait la sécheresse de cette âme, les petitesses de ce grand orgueil auquel elle avait si justement appliqué le mot d'entêtement." (Honoré de Balzac 1839 "Béatrix")

immense orgueil
"Il n'avait pas l'âme médiocre et il savait payer royalement ses amitiés royales, le petit juif tenace, aux ambitions illimitées, dont les plus viles souplesses n'avaient jamais été que les servantes secrètes d'un immense orgueil." (Jules Lemaître 1893 "Les Rois")

jeune orgueil
"La solitude exaltée où s'était nourri si longtemps son jeune orgueil, parmi ces hommes grossiers qu'il redoutait et méprisait à la fois, ne serait pas rompue en un jour, mais il la sentait toute prête à céder, à s'ouvrir, ainsi qu'un mur battu par la mer." (Georges Bernanos 1935 "Un crime")

juste orgueil
"mais si vous avez le juste orgueil de la vertu, si vous êtes pénétrée de votre propre dignité..." (George Sand 1851 "André")

légitime orgueil
"Admettons que j'aie eu quelques vivacités en l'instruisant, que mon ironie d'homme ait blessé son légitime orgueil de jeune fille!..." (Honoré de Balzac 1844 "Honorine")

naïf orgueil
"Lorsqu'elle était venue chez lui, croyant lui servir de jouet, et que celui-ci l'avait traitée avec égard comme une femme et non comme une belle, la pauvre enfant se trouva tout à coup relevée par ce respect inattendu et par cet honneur inespéré, et elle sentit en même temps une reconnaissance profonde pour son bienfaiteur, un naïf orgueil de se voir si noblement appréciée." (Alexandre Dumas 1843 "Ascanio")

noble orgueil
"Elle n'avait pas besoin de vertu pour garder sa sainte pudeur, et le noble orgueil d'elle-même suffisait à la préserver des hommages grossiers que recherchaient ses compagnes." (George Sand 1851 "André")

petit orgueil
"Nous avions travaillé ensemble à une chose dont nous nous exagérions peut-être la conséquence parce qu'elle flattait notre petit orgueil, mais où nous avions porté une grande bonne volonté et bravé quelque danger." (George Sand 1872 "Nanon")

propre orgueil
"Leur propre bassesse les humilie dans autrui, leur propre orgueil les confond, leur propre néant les épouvante." (Victor Hugo 1833 "Han d'Islande")

sot orgueil
"il montrera d'ordinaire une grande présomption et un assez sot orgueil." (Alexis de Tocqueville 1835-1840 "De la démocratie en Amérique")

vain orgueil
"Non, ce n'est point un vain orgueil qui me pousse à mériter quelque réputation, c'est dans ton intérêt seul que j'agis, et parce que je me flatte de pouvoir un jour réparer dignement tes maux et tes peines dont je suis la cause à la vérité bien involontaire." (Victor Hugo 1820-1822 "Lettres à la fiancée")

vieil orgueil
"Ils auraient mis les volets, sans leur vieil orgueil commercial qui les tenait encore debout devant le quartier." (Émile Zola 1883 "Au Bonheur des Dames")

orgueil blessé
"On m'a frappée, et voilà ce qui m'a fait tomber, m'écriai-je vivement, par un nouvel élan d'orgueil blessé." (Charlotte Brontë 1847 "Jane Eyre")

orgueil démesuré
"Cette parole, que l'on a blâmée comme l'expression d'un orgueil démesuré, n'est donc que l'expression exacte, précise et intelligente, d'un fait qui s'était constitué dès l'instant où toutes les forces nationales, éparpillées entre une multitude de souverainetés secondaires, s'étaient concentrées dans une seule main, qui en disposait désormais sans concurrence." (Eugène Sue 1838 "Histoire de la Marine française sous Louis XIV")

orgueil humain
"Surtout, il en coûtait trop à l'orgueil humain d'avouer qu'il s'était trompé." (François-René de Chateaubriand 1814 "De Buonaparte et des Bourbons")

orgueil insensé
"Libre de toute passion, aimant d'un amour égal tous ceux qui ont travaillé pour elle, elle ne partage pas l'orgueil insensé qui égare plusieurs de ses enfants." (Gustave Planche 1837 "Le fronton du Panthéon")

orgueil national
"Il n'était donc pas vrai de dire que l'orgueil national exigeât de nouvelles guerres." (Anne-Louise Germaine Necker de Staël-Holstein, dite Madame de Staël 1817 "Considérations sur les principaux événements de la Révolution française")

appelle l'orgueil
"Il s'agissait d'une femme abandonnée, qui, après avoir pleuré la perfidie de son amant, appelle l'orgueil à son aide." (Charlotte Brontë 1847 "Jane Eyre")

blesse l'orgueil
"Il insulte au génie de ce peuple, massacre ses prêtres, blesse l'orgueil castillan, soulève contre lui les descendants du Cid et du grand capitaine." (François-René de Chateaubriand 1814 "De Buonaparte et des Bourbons")

orgueil de la famille
"l'amour, la fraternité d'armes, la haine, l'orgueil de la famille, le fanatisme, toutes les passions personnelles qui donnent de l'intensité aux caractères, de la physionomie aux actions." (George Sand 1833 "Lélia")

orgueil de la maison
"beauté altière exprimant tout l'orgueil de la maison des Douglas dont elle était descendue." (Walter Scott 1819 "La Fiancée de Lammermoor")

orgueil de la nation
"que vos historiens ont flatté l'orgueil de la nation." (François de Salignac de La Mothe-Fénelon, dit Fénelon 1692-1696 "Dialogues des morts")

orgueil de la race
"Quand certaines femmes du haut rang ont sacrifié leur position à quelque violente passion, quand elles ont méconnu les lois, ne trouvent-elles pas dans l'orgueil de la race, dans la valeur qu'elles se donnent et dans leur supériorité même, des barrières presque aussi difficiles à passer que celles déjà franchies, et qui sont à la fois sociales et naturelles?" (Honoré de Balzac 1839 "Béatrix")

orgueil de la victoire
"Ses yeux noirs et vifs et toute sa physionomie annonçaient l'orgueil de la victoire et le plaisir de la vengeance satisfaite." (Walter Scott 1817 "Rob-Roy")

orgueil des rois
"En demandant des explications nouvelles sur des intentions qui ne pouvaient être douteuses, elle a montré qu'elle renonçait avec douleur à l'espoir d'un retour vers la justice, et que si l'orgueil des rois est prodigue du sang de leurs sujets, l'humanité des représentants d'une nation libre est avare même du sang de ses ennemis." (Adolphe Thiers 1823-1827 "Histoire de la Révolution française")

orgueil du triomphe
"et d'une voix où perçait l'orgueil du triomphe:" (Henry Cauvain 1871 "Maximilien Heller")

Mots proches de orgueil


infatuation, vanité, arrogance, superbe (substantif), hauteur, morgue, fatuité, fanfaronnade, forfanterie, fanfaronnerie, rodomontade, gasconnade, piaffe, prétention, suffisance, présomption, outrecuidance, jactance, vantardise, gloriole, ostentation, poudre aux yeux, dédain, pose, parade, vanterie, grands airs, embarras, raideur, air méprisant, impertinence, insolence, orgueilleux, ivre d'orgueil, bouffi d'orgueil, altier, fier comme un paon, plein de soi-même, pétri d'orgueil, enivré d'orgueil, vaniteux, arrogant, hautain, fier, fanfaron, rodomont, fier-à-bras, tranche- montagne, matamore, gascon, bravache, prétentieux, pimbêche, empesé, affecté, pédant, renchéri, raide, rogue, suffisant, présomptueux, outrecuidant, fat, infatué, faiseur d'embarras, poseur, vantard, dédaigneux, méprisant, impertinent, insolent, parvenu, avantageux, premier moutardier du pape, fier comme Artaban, Narcisse, s'enorgueillir, être gonflé d'orgueil, mettre de l'ostentation, s'en croire, s'en faire accroire, se croire issu de la cuisse de Jupiter, pontifier, trôner, être infatué de sa personne, faire la roue, morguer, parader, se pavaner, se panader, faire l'important, lever le nez, le prendre de haut, se rengorger, se prévaloir, faire étalage, le roi n'est pas son cousin, orgueilleusement, vaniteusement, arrogamment, prétentieusement, présomptueusement, dédain, mésestime, manque de respect, manque de considération, irrévérence, nargue, dérision, raillerie, persiflage, quolibet, rabaissement, lèse-majesté, moquerie, brocard, cavillation, risée, huée, haro, charivari, gémonies, pilori, conduite de Grenoble, méprisant






Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019