MOQUERIE, nom

règle-cordial


Définition de moquerie

nom féminin singulier
  1. Fait de se moquer.
  2. Plaisanterie railleuse.

Synonymes de moquerie


  • lazzi, raillerie, quolibet, plaisanterie, affront, satire, critique, attaque
  • raillerie, risée, dérision, brocard, gouaille, plaisanterie, sarcasme, quolibet
  • mauvaise plaisanterie, pied de nez

Contraires de moquerie


  • admiration, adoration, respect
  • sérieux, respect

Exemples d'utilisation de moquerie


air de moquerie
"reprit-il d'un air de moquerie et de colère." (George Sand 1857 "Les Maîtres sonneurs")

esprit de moquerie
"Ce qui a dû frapper dans ces premières lettres, c'est combien l'esprit de moquerie, l'absence de sérieux, l'exaltation factice, et qui tourne aussitôt en risée, percent à chaque ligne:" (Charles Augustin Sainte-Beuve 1862-1864 "Portaits littéraires")

nuance de moquerie
"demanda Bertha avec une nuance de moquerie qu'elle ne pouvait entièrement chasser de son caractère." (Alexandre Dumas 1859 "Les Louves de Machecoul")

pointe de moquerie
"Demain il fera jour, dit-il avec sa pointe de moquerie bourgeoise." (Émile Zola 1874 "La Conquête de Plassans")

sourire de moquerie
"Elle eut un sourire de moquerie qui ne me blessa pas, et, comme si elle eût craint de paraître coquette, voulant réparer les torts qu'elle s'attribuait, depuis mes fameux vers déchirés, elle se hâta d'ajouter:" (Louis Ulbach 1883 "La confession d'un abbé")

ton de moquerie
"dit-il, essayant de prendre le même ton de moquerie que son adversaire." (Maurice Leblanc 1930 "Le Prince de Jéricho")

(d')amicale moquerie
"Lélia se tourna tout à coup vers Sténio et lui montra son visage en lui faisant un signe d'amicale moquerie." (George Sand 1833 "Lélia")

(de) nombreuses moqueries
"Elle a droit également à de nombreuses moqueries." (www.wikipedia.org 2007 "Extrait de l'encyclopédie Wikipédia")

(de) tendre moquerie
"Retours humiliants et doux, lorsque, dans une atmosphère de joie grondeuse, de tendre moquerie, de soins innis, il reprenait vie!" (Francois Mauriac 1923 "Genitrix")

légère moquerie
"C'est décidément une jeune personne très brave, dit Mme Loudéac d'un ton de légère moquerie." (Jules Girardin 1896 "Contes à Jeannot")

pure moquerie
"Rien ne corromprait davantage les moeurs publiques, ne fausserait plus les consciences, n'accoutumerait plus les peuples à mépriser et les gouvernements et les hommes investis de l'autorité que de faire de la monarchie représentative une pure moquerie." (François-René de Chateaubriand 1826-1831 "Polémique")

véritable moquerie
"Les hommes voulant avec sincérité la liberté des suffrages doivent, quelles que soient leurs opinions, se réunir pour mettre fin à des scandales qui feraient de notre gouvernement représentatif une véritable moquerie." (François-René de Chateaubriand 1826-1831 "Polémique")

moquerie légère
"Peu sensible encore aux charmantes finesses d'une moquerie légère, pour rire d'une plaisanterie, il prétendait qu'elle fût fondée en raison." (Henri Beyle, dit Stendhal 1830 "Le Rouge et le Noir")

moquerie méchante
"Mais pourquoi cette moquerie méchante d'un époux malheureux ?" (Alexis Bouvier 1860 "La Femme d'un autre et le mari sous le lit")

moquerie de ma part
"Il n'y a aucune moquerie de ma part dans ce que je viens d'écrire." (Marie Cardinal 1972 "La clé sur la porte")

moqueries de la foule
"Les auteurs attaqués diraient les meilleures choses du monde, qu'ils n'excitent que le sourire des esprits impartiaux et les moqueries de la foule." (François-René de Chateaubriand 1848 "Les Mémoires d'Outre-Tombe")

moqueries de ses camarades
"Bien sûr la première fois qu'elle vint en classe sans ses cheveux elle eut à subir les quolibets et les moqueries de ses camarades." (Émilie Carles 1981 "Une soupe aux herbes sauvages")

moqueries des garçons
"Elle n'en éprouve pas plus de honte que de ses vêtements troués, car depuis longtemps sa coquetterie est justement de défier par une insouciance sauvage le jugement dédaigneux de ses compagnes et les moqueries des garçons." (Georges Bernanos 1937 "Nouvel Histoire de Mouchette")

Mots proches de moquerie


dédain, mésestime, manque de respect, manque de considération, irrévérence, nargue, dérision, raillerie, persiflage, quolibet, rabaissement, lèse-majesté, brocard, cavillation, risée, huée, haro, charivari, gémonies, pilori, conduite de Grenoble, méprisant, dédaigneux, contempteur, fier, renchéri, irrespectueux, irrévérent, irrévérencieux, narquois, persifleur, railleur, moqueur, mépriser, rabaisser, dédaigner, faire peu de cas de, mésestimer, couvrir de mépris, regarder avec pitié, regarder du haut de sa grandeur, toiser, hausser les épaules, ne pas tenir compte de, traiter de bagatelle, tourner en dérision, faire fi de, faire litière de, fouler aux pieds, ravaler, ravilir, se moquer, rire de, persifler, railler, bafouer, narguer, berner, affecter du mépris, afficher du mépris, témoigner du mépris, montrer du mépris, honnir, conspuer, huer, crier haro sur, abaisser, avilir, dégrader, fièrement, dédaigneusement, irrespectueusement, irrévérencieusement, sans égard, sans considération, en dépit de, fi!, baste !, pied de nez, tarare, pouah !, rire, orgueil, outrage






Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019