PROFOND, adjectif

Définition de profond  

adjectif masculin singulier
  1. Dont le fond est éloigné du bord, très encaissé, très creux.
  2. Étudié à fond.
  3. D'une grande portée.
  4. Intense, grand.
  5. Pénétrant.
  6. Obscur, impénétrable.
  7. Immense, absolu.
  8. Grave.
  9. Très marqué, pour une blessure, une cicatrice, une ride.

Signaler une erreur ou un oubli
Je cherche

Difficultés de profond  


Grammaire
Invariable dans la locution verbale "creuser profond" ("les excavatrices ont creusé profond").

Exemples d'utilisation de profond  


profond bouleversement
"Mais en remarquant combien il était pâle et comme tout son visage portait les marques d'un profond bouleversement, il s'arrêta." (Hector Malot 1880 "Corysandre")

profond dégoût
"Je ne sais comment expliquer cela, mais vos bons conseils, vos paroles d'encouragement, votre douce compagnie m'ont inspiré un profond dégoût pour ces dissipations et ces plaisirs bruyants." (Henri Conscience 1883 "Argent et noblesse")

profond mépris
"car il a gardé, non de la haine, son âme douce en est incapable, mais un profond mépris et presque du dégoût pour les hommes, par suite du commerce qu'il a eu avec eux." (Wilhelm Hauff 1826-1828 "La Caravane")

profond regret
"Ç a été pour moi, depuis lors, l'occasion d'un profond regret qu'un accident malheureux m'ait privé de ma petite famille de chats et m'ait enlevé le moyen d'approfondir cette question par une expérience continue." (Edgar Allan Poe 1835 "Aventure sans pareille d'un certain Hans Pfall")

profond respect
"le profond respect qu'il avait pour son père." (Michel Zévaco 1919 "Le Pré-aux-clercs")

profond salut
"Je fais, en passant, un profond salut à la citadelle, que le courage de monsignor et l'esprit de madame viennent de déshonorer." (Henri Beyle, dit Stendhal 1839 "La Chartreuse de Parme")

profond sentiment
"Mais le luxe consume l'art, le profond sentiment créateur qui sort des peuples en plein effort comme l'enfant du ventre maternel et qui porte en lui leur foi, leur volonté, leur espérance, leur force de rayonnement." (Élie Faure 1909 "Histoire de l'art, L'art antique")

profond silence
"Ces mouvements s'étaient accomplis dans le plus profond silence." (Michel Zévaco 1900-1901 "La Cour des Miracles")

profond sommeil
"Dans un profond sommeil, depuis quelques jours." (Nathalie Lévy 1993 "Faux départ")

profond soupir
"elle poussa alors un profond soupir et en manoeuvrant son écran dans sa main divine, elle posa son petit pied sur le chenet, sans dire un mot." (Joseph-Arthur de Gobineau 1913 "Adélaïde")

profond étonnement
"Les servantes, qui n'étaient pas au courant de ce qui s'était passé, écoutaient, regardaient, en proie à un profond étonnement." (Jules de Gastyne 1902 "Le Lys noir")

profonde connaissance
"La profonde connaissance des hommes ne conduit jamais ni au mépris des autres, ni à l'exagération de sa propre valeur." (Walther Rathenau 1922 "Où va le monde ?")

profonde douleur
"fit l'hôtesse avec une sincère et profonde douleur!" (Michel Zévaco 1907 "Les Pardaillan")

profonde impression
"mais cette conversation, presqu'aussitôt interrompue qu'entamée, n'en laissa pas moins une profonde impression dans son esprit." (Sophie Gay 1864 "Ellénore")

profonde influence
"Ce philosophe exerça sur ses contemporains une vive et profonde influence:" (Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre 1834 "Études de l'antiquité - Thucydide")

profonde inquiétude
"Je voyais dans la physionomie de mon père une profonde inquiétude." (Anne-Louise Germaine Necker de Staël-Holstein, dite Madame de Staël 1817 "Considérations sur les principaux événements de la Révolution française")

profonde mélancolie
"Et, avec une profonde mélancolie, la jeune fille, qui n'avait que vingt-trois ans, se reportait dans le passé et marquait les étapes de la ruine lente mais assurée." (Georges Ohnet 1907 "La Grande Marnière")

profonde obscurité
"Il monta les échelons un à un, frissonnant au cri du bois qui gémissait sous ses pieds, puis il sentit l'impression de l'air, puis la pluie vint lui battre le visage, puis sa tête dépassa le niveau de la plate-forme, et comme il était depuis un quart d'heure dans la plus profonde obscurité, il put juger aussitôt tout ce qu'il avait à craindre ou à espérer." (Alexandre Dumas 1843 "Ascanio")

profonde reconnaissance
"D'ailleurs, l'occasion ne me manquera pas pour vous témoigner encore, dans l'entre-temps, ma profonde reconnaissance." (Henri Conscience 1883 "Argent et noblesse")

profonde révérence
"Les deux femmes font une profonde révérence." (Georges Feydeau 1906 "Le Bourgeon")

profonde rêverie
"Puis il s'élança vivement à travers un hallier assez épais, et le colonel, qui était tombé dans une profonde rêverie, l'y suivit machinalement." (Honoré de Balzac 1832 "Adieu")

profonde tristesse
"Elle penchait la tête, et, ne soupçonnant pas qu'on l'observait, laissait son visage exprimer librement sa profonde tristesse." (Georges Ohnet 1907 "La Grande Marnière")

profonde émotion
"Manfred paraissait plus calme, mais une profonde émotion l'agitait." (Michel Zévaco 1900-1901 "La Cour des Miracles")

profondes préoccupations
"Je suis prête, mon ami, dit-elle un matin, de sa voix la plus caressante, à son époux, qui paraissait plongé dans de profondes préoccupations." (Alexandre Dumas 1862 "La Princesse Flora")

profondes racines
"il avait pris de profondes racines en elle." (Roger Dombre sd "Une pupille gênante")

profondes réflexions
"Ce qu'elle voit chez nous, beaucoup le comprendront, et l'ivresse de la guerre fera place un jour à de profondes réflexions." (George Sand 1871 "Journal d'un voyageur pendant la guerre")

profondes vallées
"Dans l'intérieur de cet immense terre-plein on ne rencontre ni hautes montagnes ni profondes vallées." (Alexis de Tocqueville 1835-1840 "De la démocratie en Amérique")

affection profonde
"Ils mettent, il est vrai, beaucoup de prix à se procurer cette sorte d'affection profonde, régulière et paisible, qui fait le charme et la sécurité de la vie." (Alexis de Tocqueville 1835-1840 "De la démocratie en Amérique")

amour profond
"vous auriez deviné l'amour profond, durable, qui naissait en moi." (Pierre Sales 1901 "Le Sergent Renaud")

aspirations profondes
"La jeune femme respirait faiblement, avec des hoquets, puis par aspirations profondes, comme après un combat qui a fait perdre le souffle." (Jean Giono 1951 "Le hussard sur le toit")

attachement profond
"c'était le souvenir de sa mère et de l'attachement profond que son père avait eu pour elle." (Anne-Louise Germaine Necker de Staël-Holstein, dite Madame de Staël 1807 "Corinne ou l'Italie")

blessure profonde
"il saignait en dedans d'une blessure profonde et incurable." (Alphonse Esquiros 1849 "Charlotte Corday")

choses profondes
"Elle aime les choses profondes et originales, extravagantes autant qu'on voudra, mais précises." (Jules Renard 1897-1910 "Journal 1887-1910")

ciel profond
"La nuit était tiède et lumineuse, le ciel profond et étoilé." (Hector Malot 1873 "Clotilde Martory")

connaissance profonde
"Lorsque je tourne les yeux sur les ouvrages d'un artiste, ou sur quelque production ordinaire de la nature, et que je sens en moi-même combien il est difficile de parler avec exactitude des parties, sans une connaissance profonde du tout, je ne suis point étonné de notre insuffisance dans les recherches qui concernent le monde, le chef-d'oeuvre de la nature." (George Sand 1745 "Essai sur le mérite et la vertu")

conviction profonde
"Ma conviction profonde est que, si le mensonge faussement patriotique recommençait, si nous nous abusions de nouveau sur les autres, et sur nous-mêmes, nous serions battus encore." (Edmond Lepelletier 1908 "Émile Zola")

crise profonde
"Le socialisme international traverse, en ce moment, une crise profonde." (Ferdinand Domela Nieuwenhuis 1894 "Le Socialisme en danger")

douleur profonde
"À peine fus-je éloigne d'Éllénore qu'une douleur profonde remplaça ma colère." (Benjamin Constant 1816 "Adolphe")

eau profonde
"La rivière y est renfermée dans une espèce de bassin circulaire, formé par des masses de granit qui s'élèvent perpendiculairement du fond de l'eau à une grande hauteur, en affectant des formes bizarres de niches, d'antres, de chapelles, et d'aiguilles, qui jettent de grandes ombres sur l'eau profonde et tranquille." (François-René de Chateaubriand 1903 "Correspondance de Chateaubriand avec la Marquise de V...")

foi profonde
"mais j'avais en eux une foi profonde, et je racontais, autant que je puis croire, avec simplicité et avec gravité ce que j'avais à raconter:" (Charles Dickens 1849-1850 "David Copperfield")

forêt profonde
"Et la lune tranquille baignait cette houle, la forêt profonde ceignait de son grand silence ce cri de massacre." (Émile Zola 1885 "Germinal")

fosse profonde
"On descend le corps dans la fosse profonde." (Jules Renard 1897-1910 "Journal 1887-1910")

fossé profond
"c'est un fossé profond, ce n'est pas un abîme." (Maurice Maeterlinck 1908 "La Sagesse et la destinée")

gorges profondes
"Ainsi quand deux torrents dans deux gorges profondes" (Alphonse de Lamartine 1823 "Nouvelles méditations poétiques")

grotte profonde
"je connais une grotte profonde" (Alphonse de Lamartine 1836 "Jocelyn")

haine profonde
"Par exemple, qu'est-ce donc que cette haine profonde, cuisante, inextinguible, que vous avez pour notre race?" (George Sand 1833 "Lélia")

impression profonde
"Elle fit alors sur lui, sans y prendre garde, une impression profonde." (Émile Blémont 1903 "À quoi tient l'amour")

joie profonde
"Le retour de son enfant avait été pour elle une joie profonde." (Georges Ohnet 1907 "La Grande Marnière")

mer profonde
"Je pensais à l'existence qui allait commencer pour moi, je pensais à la vôtre aussi, plus vaste et plus agitée que la mienne, de même que la mer profonde qui reçoit dans son sein tous les petits ruisseaux est aussi plus vaste et plus agitée que l'eau basse d'un détroit resserré entre les terres." (Charlotte Brontë 1847 "Jane Eyre")

mots profonds
"Victurnien brillait partout, car partout il jetait les perles de son esprit, il jugeait par des mots profonds les hommes, les choses, les événements:" (Honoré de Balzac 1839 "Le Cabinet des Antiques")

méditation profonde
"Durant quelques minutes, elle resta absorbée en une méditation profonde, coupée de pleurs et de tressaillements." (Maurice Leblanc 1911-1913 "Les confidences d'Arsène Lupin")

mélancolie profonde
"En effet, une mélancolie profonde, mêlée à je ne sais quelle terreur presque révolutionnaire, couvre toute cette grande oeuvre." (Victor Hugo 1841 "Discours de réception à l'Académie française de Victor Hugo")

nature profonde
"On est toujours en retard d'un chouia sur sa nature profonde." (Pascal Dessaint 1995 "La vie n'est pas une punition")

nuit profonde
"Et, tout à coup, dans la nuit profonde, au-dessous d'elles, le bruit d'une lutte, un fracas de meubles bousculés, des exclamations, puis, horrible, sinistre, un gémissement rauque, le râle d'un être qu'on égorge..." (Maurice Leblanc 1908 "L'aiguille creuse")

obscurité profonde
"Je pris dans la mienne sa main fiévreuse, puis son bras, et nous remontâmes l'allée dans l'obscurité profonde." (Henri Alban Fournier, dit Alain-Fournier 1913 "Le Grand Meaulnes")

paix profonde
"Palas goûtait une paix profonde." (Gaston Leroux 1919 "Fatalitas")

pensée profonde
"Une pensée profonde, c'est quelquefois de la conscience ornementale, mais une oeuvre de charité, l'accomplissement d'un devoir héroïque, c'est de la conscience, c'est-à -dire, du bonheur en action." (Maurice Maeterlinck 1908 "La Sagesse et la destinée")

pitié profonde
"Nous avons une pitié profonde pour l'ouvrier avarement et durement exploité, pour l'enfant sans pain, pour la femme sans travail et sans appui, pour les familles prolétaires depuis si longtemps lamentables et accablées." (Victor Hugo 1848 "Discours à l'Assemblée constituante 1848")

puits profond
"La cuisine, placée dans cette espèce de chaumière, communique intérieurement avec la maison, mais elle a néanmoins une entrée particulière, élevée de quelques marches, au bas desquelles se trouve un puits profond, surmonté d'une pompe champêtre enveloppée de sabines, de plantes aquatiques et de hautes herbes." (Honoré de Balzac 1832 "La Grenadière")

racines profondes
"souvent elle pressentit ces courtes intrigues, sans racines profondes, qui durent huit ou quinze jours, de temps en temps, dans l'existence de tout artiste en vue." (Guy de Maupassant 1889 "Fort comme la Mort")

ravin profond
"Je calculai mal un de mes sauts et j'allai tomber, en me foulant la cheville, au fond d'un ravin profond." (Herbert George Wells 1901 "Les Premiers hommes dans la lune")

regard profond
"Un malheureux qui a volé à un étalage une saucisse ou une paire de souliers n'a pas pour cela pénétré d'un regard profond et d'un esprit intrépide les origines du droit et les fondements de la justice." (Anatole France 1903 "Crainquebille, Putois, Riquet et plusieurs autres récits profitables")

réflexions profondes
"Ce que pensa le jeune vicomte, lorsque ce grand escogriffe le traita avec une pareille insolence, pourrait remplir des volumes de réflexions profondes..." (Emmuska Orczy 1905 "Le Mouron rouge")

rêverie profonde
"Il était plongé dans une rêverie profonde." (Henri Beyle, dit Stendhal 1839 "Féder ou le Mari d'argent")

sentiment profond
"Mais le sentiment profond de ce qu'il fallait faire et de ce qu'il fallait éviter l'empêcha de commettre une imprudence pareille." (Maurice Leblanc 1920 "Les dents du Tigre")

signification profonde
"Et ce mot, qu'elle disait d'habitude, autrefois, prenait à cette heure une signification profonde, s'élargissait et se prolongeait, comme s'il eût exprimé tout le don de son être." (Émile Zola 1893 "Docteur Pascal")

silence profond
"Mais ce silence profond, cette lueur triste du flambeau, cette reconstitution exacte de la chambre d'amour qu'il connaissait bien, tout cela produisit sur lui la sensation d'un cauchemar." (Michel Zévaco 1900-1901 "La Cour des Miracles")

sommeil profond
"Gilberte dormit comme dorment les enfants de son âge, d'un sommeil profond et doux, et sa mère, remontée là-haut, dut laisser tomber une larme sur ce front d'ange qui allait perdre sous ce toit impie la divine candeur et la piété naïve qui semblaient jusqu'à présent innées en sa petite âme." (Roger Dombre sd "Une pupille gênante")

soupir profond
"Puis, par intervalles, un soupir profond annonçait encore la vie en trahissant un débat intérieur." (Honoré de Balzac 1832 "La Grenadière")

tristesse profonde
"Les réponses, nécessairement embarrassées et inquiètes qu'elle avait reçues, l'avaient plongée dans une tristesse profonde, et, pendant fort longtemps, on la vit sombre et taciturne." (Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski 1866 "Crime et châtiment")

trou profond
"Tandis qu'ils s'adonnaient à leurs calculs, ils furent distraits par des cris plaintifs issus d'un trou profond." (René Boylesve 1921 "Le Carrosse aux deux lézards verts")

émotion profonde
"Il y avait dans la voix et dans le ton d'Éllénore je ne sais quoi d'âpre et de violent qui annonçait plutôt une détermination ferme qu'une émotion profonde ou touchante." (Benjamin Constant 1816 "Adolphe")

Mots proches de profond  


surface, trou



Achetez Cordial

Le correcteur Cordial



Vous souhaitez gagner du temps ?
Utilisez Cordial dans Word et Outlook sans avoir à copier coller vos textes.



Découvrez de nouveaux mots !


Recevez notre newsletter !
facebook twitter google+
Suivez-nous !

FAQ

CONTACT

haut