PRIVATION, nom

règle-cordial


Définition de privation

nom féminin singulier
  1. Fait d'être privé.
  2. Perte, absence.
  3. Privations : manque du nécessaire, sacrifices, manque volontaire.

Synonymes de privation


  • abstinence, manquement, pénurie, indigence, manque, absence, insuffisance, pauvreté
  • abstinence, absence, disparition, perte, indigence, sevrage
  • abstinence, sacrifices, jeûne, renoncement, renonciation, continence, sacrifice

Contraires de privation


  • disette, abondance
  • plénitude, restitution
  • goinfrerie, gloutonnerie

Exemples d'utilisation de privation


amblyopie de privation
"Dans son rapport de 1999 (5), la Société Française d'Ophtalmologie en considère 3 types, l'amblyopie de privation, l'amblyopie organique, l'amblyopie fonctionnelle." (Site Web français 2005 "Page de site médical français")

années de privations
"Le hasard a fait un ouvrier économe, le hasard l'a gratifié d'une pensée, il a pu jeter les yeux sur l'avenir, il a rencontré une femme, il s'est trouvé père, et après quelques années de privations dures il entreprend un petit commerce de mercerie, loue une boutique." (Honoré de Balzac 1834 "La Fille aux Yeux d'Or")

ans de privations
"Pour arriver à la possession d'un mince capital, proie réservée à la concurrence, après dix ans de privations et d'angoisses, quand le coeur vieilli ne bat plus pour le bonheur, quand l'homme a passé l'âge des fleurs et du soleil." (Louis Blanc 1839 "Organisation du travail")

mois de privations
"Il avait épuisé sa dose de patience durant un mois de privations." (Honoré de Balzac 1837 "Les Illusions perdues")

période de privations
"Moi je n'en pouvais plus du champagne, je commençais à être malade après cette longue période de privations en prison." (Marie Darrieusecq 1996 "Truismes")

sentiment de privation
"où le temps ne soit rien pour elle, où le présent dure toujours sans néanmoins marquer sa durée et sans aucune trace de succession, sans aucun autre sentiment de privation ni de jouissance, de plaisir ni de peine, de désir ni de crainte que celui seul de notre existence, et que ce sentiment seul puisse la remplir tout entière." (Jean-Jacques Rousseau 1782 "Les rêveries du promeneur solitaire")

vie de privations
"Mais en voyant cette argenterie sculptée, et les mille recherches d'une table somptueuse, en admirant pour la première fois un service fait sans bruit, il était difficile à un homme d'ardente imagination de ne pas préférer cette vie constamment élégante à la vie de privations qu'il voulait embrasser le matin." (Honoré de Balzac 1835 "Le Père Goriot")

cruelles privations
"Il sentit que le pauvre qui restait honnête au milieu des plus cruelles privations était doublement respectable, puisque la punition du crime pouvait devenir pour lui une ressource assurée." (Eugène Sue 1842-1843 "Les Mystères de Paris")

dures privations
"Il était l'idole d'une mère pauvre qui l'avait élevé au prix des plus dures privations." (Honoré de Balzac 1832 "La Bourse")

grande privation
"Me priver de ce plaisir, c'est m'imposer une grande privation, et je ne m'y résigne qu'à cause de ma santé, qu'il faut conserver, à ce qu'on me dit." (Hugues-Félicité Robert de Lamennais 1818-1854 "Le prêtre et l'ami")

pure privation
"Le péché n'est pas pure privation, mais un acte privé de l'ordre qu'il devrait avoir." (saint Thomas d'Aquin Antiquité "Somme théologique")

simple privation
"L'expérience et la raison démontrent que le mode en usage par le passé pour trancher la tête à un criminel expose à un supplice plus affreux que la simple privation de la vie, qui est le vœu formel de la loi, pour que l'exécution soit faite en un seul instant et d'un seul coup." (Michel Foucault 1975 "Surveiller et punir")

privation absolue
"mon sort, déja si cruel par la privation absolue de toute liberté et la nature de ma prison, est encore aggravé grace au ressentiment implacable de mon père." (Honoré-Gabriel Riqueti de Mirabeau 1792 "Lettres originales de Mirabeau")

privation sensorielle
"Les temps de privation sensorielle, surtout, on les a beaucoup raccourcis." (Jean Echenoz 1992 "Nous Trois")

privation totale
"Si l'on nous donnait le choix d'être heureux pour peu de temps, ou de ne pas l'être du tout, qui ne préférerait un bonheur passager, à la privation totale de bonheur?" (Sénèque Antiquité "Consolation à Marcia")

privation volontaire
"mais ce jansénisme de nouvelle date, cette diminution de moyens, cette privation volontaire, ne peuvent pas ajouter à sa gloire." (Charles Baudelaire 1868 "Curiosités esthétiques ; L'art romantique : et autres oeuvres critiques")

privation de liberté
"Lorsque l'interdiction de séjour accompagne une peine privative de liberté sans sursis, elle s'applique dès le commencement de cette peine et son exécution se poursuit, pour la durée fixée par la décision de condamnation, à compter du jour où la privation de liberté a pris fin." (Collectif 1997 "Code Pénal")

privation de nourriture
"Une fièvre, causée par la privation de nourriture, la dévorait également, et, malgré sa lassitude, ne lui permettait pas de dormir." (Gustave Le Rouge 1912-1913 "Le mystérieux Docteur Cornélius")

privation de ses droits civiques
"La mère a en outre été condamnée à une mise à l'épreuve durant trois ans, à la privation de ses droits civiques, civils et de famille durant cinq ans et elle a été déchue de son autorité parentale sur les deux enfants qu'elle a blessés." (AFP 1997 "Dépêches de l'AFP, janvier 1997")

privation de sommeil
"Il y a des gens qui se soucient peu de faire mourir le pauvre monde par la privation de sommeil." (Eugènie Chavette 1885 "La conquête d'une cuisinière")

Mots proches de privation


pauvreté, envie, moins, au-dessous de, au moins, pour le moins, au minimum, au bas mot, intérieur, subalterne, subordonné, diminué, atténué, amaigri, allégé, amoindri, réduit, ramené à, mitigé, pallié, adouci, modéré, raccourci, accourci, abrégé, écourté, tronqué, mutilé, rogné, avorté, incomplet, imparfait, ébauché, esquissé, informe, inachevé, grossier, rapetissé, apetissé, resserré, contracté, restreint, déprécié, baissé, déchu, pauvre, indigent, dépourvu, exempt, dénué, déchargé, dispensé, exempté, libéré, préservé, quitte, dénude, dépouillé, serré, exonéré, débarrassé, affranchi de, dégarni, défectif, dépareillé, faute de, défalcation faite, manquer de, faire défaut, faire faute, faire faux bond, le besoin se fait sentir de, s'en falloir de, souffrir du manque de, sentir le besoin de, avoir affaire de, amaigrissement, allégement, amoindrissement, atténuation, diminution, déperdition, perte, decrescendo, réduction, adoucissement, tempérament, ménagement, modération, mitigation, mutilation, resserrement, rapetissement, contraction, retrait, rétrécissement, tassement, restriction, minorité, infériorité, désaveu rage, palliation, circonstance atténuante, déchéance, dégradation, déclin, décroissance, dépréciation, baisse, décadence, diminutif, palliatif, correctif, litote, euphémisme, absence, déficit, défaut, insuffisance, imperfection, lacune, trou, vide, oubli






Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019