CAMPEMENT, nom

Définition de campement  

nom masculin singulier
  1. Lieu où l'on campe, où l'on plante la tente.
  2. Installation rudimentaire.

Signaler une erreur ou un oubli
Je cherche

Synonymes de campement  


Exemples d'utilisation de campement  


effets de campement
"Les trophées de notre victoire sont cinq mille prisonniers, huit drapeaux, quarante-deux pièces de canon, huit mille fusils, toutes les munitions, tous les bagages, tous les effets de campement et enfin le trésor de l'armée napolitaine." (Alexandre Dumas fils 1863-1865 "La San-Felice")

matériel de campement
"Les provisions et le petit matériel de campement étaient en place." (Jules Verne 1906 "Le Volcan d'or")

restes de campement
"Cela était probable, car on rencontrait fréquemment des restes de campement, des feux éteints qui attestaient le passage plus ou moins récent de chasseurs indigènes ou autres." (Jules Verne 1873 "Le Pays des fourrures")

tentes de campement
"Il s'agissait, en somme, d'un voyage dont la durée serait de trente à trente-cinq jours, et pour lequel le Scout aurait à fournir chevaux ou mules, attelages de chiens, traîneaux, bateaux et tentes de campement." (Jules Verne 1906 "Le Volcan d'or")

traces de campement
"Les deux familles parcoururent d'abord cette grève sur laquelle se distinguaient encore les traces de campement." (Jules Verne 1900 "Seconde patrie")

ustensiles de campement
"Piquets, outils, ustensiles de campement, exigent une répartition égale et symétrique, de peur qu'une épaule ne devienne jalouse de l'autre." (Amédée Achard 1870 "Journal d'un sous-officier")

ancien campement
"C'était l'ancien campement qui s'était transporté à cet endroit." (Jack London 1907 "Croc-blanc")

dernier campement
"M. Zermatt vint jeter l'ancre près du banc d'huîtres, à l'embouchure de la rivière, où se voyaient les restes du dernier campement." (Jules Verne 1900 "Seconde patrie")

grand campement
"Là, au milieu d'un carrefour de granit, sous une voûte de granit, soutenue par des piliers de granit, à un quart de lieue à peu près de l'ouverture, à une profondeur de cent ou cent cinquante pieds, s'était établi un grand campement, une espèce de village habité par cinq ou six cents personnes." (Alexandre Dumas 1852-1855 "Mes Mémoires")

nouveau campement
"Maintenant, combien de temps le général compte-t-il rester dans son nouveau campement." (Gustave Aimard 1858 "Les Trappeurs de l'Arkansas")

petit campement
"On s'arrête en haut dans le petit campement de l'Atalante." (Pierre Loti 1898 "Figures et choses qui passent")

vaste campement
"La ville et les environs étaient transformés en un vaste campement." (Auguste Poitevin 1887 "La Revanche de Caillebotte")

campement bédouin
"Il y a quinze ans, j'ai enlevé celle qui est devenue ma femme, j'étais tombé amoureux d'elle, elle vivait dans un campement bédouin." (Le Monde Diplomatique 1990-2007 "Article du Monde Diplomatique")

campement indien
"Cinq ans avant l'époque où nous reprenons ce récit, revenant un soir de poser ses trappes pour la nuit, il avait tout à coup distingué à travers les arbres le feu d'un campement indien." (Gustave Aimard 1858 "Les Trappeurs de l'Arkansas")

campement nomade
"À moitié prisonnier dans son propre château, il s'était cependant efforcé de préserver les apparences, et chaque matin il invitait son beau-père à venir prendre le café en sa compagnie dans le iwan en forme de balcon intérieur qui donnait sur la vallée, le seul endroit d'où l'on pût contempler autre chose que les dizaines de tentes dressées en pagaille par les visiteurs et qui avaient transformé les abords du château en un véritable campement nomade." (Amin Maalouf 1993 "Le rocher de Tanis")

campement provisoire
"Un campement provisoire, dont les traîneaux fournirent tout le matériel, avait été disposé pour la nuit, sur les bords mêmes du lagon." (Jules Verne 1873 "Le Pays des fourrures")

campements précaires
"Ils ont installé des campements précaires de nattes de paille, de bouts de plastique, près d'un millier de petites mines abandonnées par leurs propriétaires." (Le Monde 1994 "Extrait du Monde de mai 1994")

campements sauvages
"Mais, chaque année, un gros demi-million d'arrivants nouveaux s'installe dans des campements sauvages où l'adobe, l'eau et l'électricité finissent par normaliser leur misère." (Robert Fossaert 1991 "Le monde au 21e siècle : Une théorie des sytème mondiaux")

attaque le campement
"on attaque le campement." (Gustave Aimard 1881 "Les Pirates de l'Arizona")

campement de nomades
"rien ne prouve qu'il se soit borné à allumer des foyers fugitifs, comme ceux qui noircissent pour quelques jours le sol, là où a stationné un campement de nomades." (Jean Brunhes 1942 "La géographie humaine")

Mots proches de campement  


camp retranché, camp volant, circonvallation, fossé, trancher, retranchement, approches, bivouac, quartiers, quartiers d'hiver, baraquement, castramétation, camper, tracer, dresser, baraquer, établir son camp, asseoir son camp, bivouaquer, planter sa tente, lever le camp, décamper



Achetez Cordial

Le correcteur Cordial



Vous souhaitez gagner du temps ?
Utilisez Cordial dans Word et Outlook sans avoir à copier coller vos textes.



Découvrez de nouveaux mots !


Recevez notre newsletter !
facebook twitter google+
Suivez-nous !

FAQ

CONTACT

haut