BARAQUEMENT, nom

Définition de baraquement  

nom masculin singulier
  1. (anciennement) Cantonnement provisoire de soldats.
  2. Construction rudimentaire.

Signaler une erreur ou un oubli
Je cherche

Difficultés de baraquement  


Orthographe
Un seul "r".

Synonymes de baraquement  


Contraires de baraquement  


Exemples d'utilisation de baraquement  


construction des baraquements
"Puis, il obtint, grâce à son frère, interprète des US Forces, le quasi-monopole de la construction des baraquements pour l'armée américaine." (Le Monde 1992 "Extrait du Monde de janvier 1992")

entrée du baraquement
"Autre banc à droite entre la porte de la première baraque et l'entrée du baraquement." (Georges Feydeau 1892 "Champignol malgré lui")

mètres des baraquements
"Le point d'eau où nous pouvions nous livrer à nos ablutions se trouvait à une centaine de mètres des baraquements, entre les dunes rouges, de telle sorte que même des guetteurs casqués et armés de jure-elles n'auraient pu réussir depuis les crêtes de la montagne à déceler notre présence." (Jean Carrière 1986 "Les années sauvages")

quartiers de baraquements
"Les ouvriers du bâtiment, qui sont en partie contraints de vivre sous les ponts et dans des logements de fortune avec leurs familles, forment un nouveau sous-prolétariat, qui finit par construire ses propres quartiers de baraquements." (Synapse Développement 1994-2007 "Courrier utilisateur")

(de) vieux baraquements
"Saladin - un autre général avait pris ses quartiers dans de vieux baraquements de l'armée française." (Dominique Lapierre et Larry Collins Lapierre et Collins 1971 "Ô Jérusalem")

anciens baraquements
"Il y avait de l'autre côté des bâtiments aux vitres crevées et de la tour d'extraction à demi détruite les anciens baraquements en bois qui abritaient jadis le personnel de la mine." (Jean Carrière 1986 "Les années sauvages")

grand baraquement
"La cavalerie d'arrière-garde avait, disait-on, été chargée de mettre le feu à un grand baraquement, appelé le magasin jaune, plein de tentes, de piquets, de nattes, et au magasin neuf, un immense hangar fermé, où s'empilaient des gamelles, des souliers, des couvertures, de quoi équiper cent autres mille hommes." (Émile Zola 1892 "La Débâcle")

petit baraquement
"Un artoupan, le fusil en bandoulière, était généralement assis sur un banc, adossé à un petit baraquement à l'extrémité du môle, veillant vaguement, fumant et attendant en bâillant son heure de relève." (Gaston Leroux 1919 "Palas et Chéri-Bibi")

premiers baraquements
"De cet amalgame d'êtres et de matière je ne distingue que les premiers baraquements dévalant dans l'ombre du crépuscule." (Marc Trillard 1994 "Eldorado 51")

baraquements militaires
"l'enseignement dispensé provenait de petits livres rouges patiemment volés dans les baraquements militaires de la puissance mandataire." (Dominique Lapierre et Larry Collins Lapierre et Collins 1971 "Ô Jérusalem")

baraquements provisoires
"Hélas, les sols ont été presque partout goudronnés et cimentés, des baraquements provisoires les encombrent et ils servent de parkings gratuits à cent soixante véhicules." (Le Monde 1994 "Extrait du Monde d'avril 1994")

baraquements préfabriqués
"Jusqu'à des baraquements préfabriqués:" (Serge Bram 1996 "Le réseau Melchior")

baraquements de bois
"Au premier plan, on discernait des barbelés destinés à empêcher les fauves de s'enfuir, et, dans le fond, bien alignés, les petits baraquements de bois qui leur tenaient lieu de niches." (Simone Signoret 1985 "Adieu Volodia")

baraquements de l'armée
"Saladin - un autre général avait pris ses quartiers dans de vieux baraquements de l'armée française." (Dominique Lapierre et Larry Collins Lapierre et Collins 1971 "Ô Jérusalem")

baraquements de tôle
"Ils rasèrent la cime des copayers et, circulant dans une sorte de couloir où les arbres les dominaient, débouchèrent au-dessus de quatre ou cinq baraquements de tôle." (Jean Vautrin 1985 "Baby Boom")

baraquements de tôle ondulée
"Il fallait traverser une zone pestilentielle de baraquements de tôle ondulée complètement pourrie, d'usines aux toits crevés où des ouvriers noirs de crasse erraient comme des ombres en peine." (Michel Déon 1993 "Pages Grecques")

baraquements des soldats
"Ils provenaient du fort de l'Étoile situé derrière les baraquements des soldats, au fond du cantonnement." (Michel de Grèce 1984 "La femme sacrée")

baraquements du camp
"Depuis il s'était rattrapé, la dévorant des yeux chaque soir entre l'appel et la cloche, mais de loin, très loin, à plus de deux cents mètres, entre les baraquements du camp civil, minuscule silhouette sur laquelle même avec de la bonne volonté il était difficile de bâtir un roman." (André Lacaze 1978 "Le tunnel")

Mots proches de baraquement  


campement, camp retranché, camp volant, circonvallation, fossé, trancher, retranchement, approches, bivouac, quartiers, quartiers d'hiver, castramétation, camper, tracer, dresser, baraquer, établir son camp, asseoir son camp, bivouaquer, planter sa tente, lever le camp, décamper



Achetez Cordial

Le correcteur Cordial



Vous souhaitez gagner du temps ?
Utilisez Cordial dans Word et Outlook sans avoir à copier coller vos textes.



Découvrez de nouveaux mots !


Recevez notre newsletter !
facebook twitter google+
Suivez-nous !

FAQ

CONTACT

haut