BOUCHER, nom

Définition de boucher  

nom masculin singulier
  1. Personne qui découpe et vend la viande.
  2. (au sens figuré) Homme sanguinaire.

Signaler une erreur ou un oubli
Je cherche

Exemples d'utilisation de boucher  


corporation des bouchers
"la corporation des bouchers s'organisa derrière elle en corps de réserve, toute disposée pour l'assassinat." (Charles Nodier 1818-1833 "Contes, avec des textes et des documents inédits")

croc de boucher
"Un croc de boucher qui se planta dans son oeil gauche." (Frédéric H. Fajardie 1982 "Le souffle court")

femme du boucher
"La porte s'ouvrit sur la femme du boucher en chemise de nuit, un châle sur les épaules, une lampe électrique à la main." (Régine Deforges 1985 "Le Diable en rit encore")

fils du boucher
"Procas crut d'abord que c'était l'ivrogne qui venait à lui, mais il ne tarda pas à reconnaître son voisin, le fils du boucher." (Arnould Galopin 1928 "Le bacille")

étal du boucher
"Il peut regarder la viande saignante à l'étal du boucher." (Gaston Leroux 1903 "La double vie de Théophraste Longuet")

ancien boucher
"Ming, qui n'avait pas moins hâte de se venger de la série d'humiliations qu'il devait à l'ancien boucher que de se réhabiliter comme magistrat, mena si rapidement les choses que, trois jours après son arrestation, l'assassin comparaissait devant la justice." (René de Pont-Jest 1850 "Le Fleuve des perles")

bon boucher
"Son chapeau noir à large ruban ne quittait jamais sa tête et il passait tout son temps à appeler son petit-fils Amélie qui ne serait jamais un bon boucher parce qu'il lisait trop." (Robert Sabatier 1969 "Les allumettes suédoises")

jeune boucher
"Qu'est-ce que c'est que ce jeune boucher." (Charles Dickens 1849-1850 "David Copperfield")

maîtres bouchers
"mais comme les femmes ni les bâtards n'héritaient point du privilège, le nombre des maîtres bouchers était déjà fort réduit." (Amable Guillaume Prosper Brugière de Barante 1827 "Histoire des ducs de Bourgogne de la maison de Valois, 1364-1477")

petit boucher
"Lui, son monde ce n'est pas le petit marchand de journaux du coin, l'épicier maghrébin du carrefour où il va acheter ses tomates, le petit boucher de la rue Chose, sa gardienne d'immeuble à qui il dit deux mots aimables chaque matin ou son sous-chef de bureau avec qui il veille à être toujours très poli." (Pierre Siniac 1996 "Démago story")

vieux boucher
"quand on fait dans la dentelle, on ne demande pas l'assistance d'un apprenti charcutier ou d'un vieux boucher confirmé." (Frédéric H. Fajardie 1990 "Jeunes femmes rouges toujours plus belles")

les bouchers se servent
"On dit aussi que les bouchers se servent de ce procédé pour donner à leur viande un aspect séduisant, et en trouver plus facilement le débit." (Johann David Wyss 1812 "Le Robinson suisse")

un boucher tue
"il résulte de là que nous égorgeons nos semblables avec la même facilité qu'un boucher tue un veau, et sans y faire plus de réflexions." (Donatien Alphonse François de Sade, dit Marquis de Sade 1801 "Histoire de Juliette, ou les Prospérités du vice")

boucher de la rue
"Lui, son monde ce n'est pas le petit marchand de journaux du coin, l'épicier maghrébin du carrefour où il va acheter ses tomates, le petit boucher de la rue Chose, sa gardienne d'immeuble à qui il dit deux mots aimables chaque matin ou son sous-chef de bureau avec qui il veille à être toujours très poli." (Pierre Siniac 1996 "Démago story")

boucher de son état
"C'est un réquisitoire violent, assez schématique, lorsqu'elle décrit le père honni, hypocrite, buté, boucher de son état, et dont le métier est associé à des scènes brutales quelque peu rudimentaires." (Le Monde 1995 "Extrait du Monde d'octobre 1995")

boucher du coin
"Le boucher du coin avait mieux réussi pour son fils." (Boris Schreiber 1996 "Un silence d'environ une demi-heure")

boucher du village
"Tandis que ma côtelette à la Maintenon fume sur mon assiette, le formidable aloyau reste accroché à une cheville dans la boutique de mon ami à tablier bleu, le boucher du village." (Walter Scott 1830 "Quentin Durward")

bouchers de la ville
"Le lendemain, Andreas Schaltzmann acheta des lapins en quantité industrielle, chez tous les bouchers de la ville." (Maurice George Dantec 1994 . "Les racines du mal")

bouchers des abattoirs
"(16, 11 %) place le titulaire du siège, Guy Hermier, en ballottage difficile, voire " historique " dans un fief où l'on votait communiste " depuis la nuit des temps ", selon un vieux militant, où les dockers, les bouchers des abattoirs, les ouvriers " métallos " constituaient autrefois les soutiens les plus fidèles de François Billoux, figure du communisme marseillais, puis de Guy Hermier, qui avait pris sa relève en" (Le Monde 1993 "Extrait du Monde de mars 1993")




Achetez Cordial

Le correcteur Cordial



Vous souhaitez gagner du temps ?
Utilisez Cordial dans Word et Outlook sans avoir à copier coller vos textes.



Découvrez de nouveaux mots !


Recevez notre newsletter !
facebook twitter google+
Suivez-nous !

FAQ

CONTACT

haut