VACUITÉ, nom

règle-cordial

Définition de vacuité

nom féminin singulier
  1. État de ce qui est vide.

Synonymes de vacuité


Contraires de vacuité

  • plénitude

Exemples d'utilisation de vacuité

impression de vacuité
"Il aimait cette impression de vacuité." (Serge Brussolo 1994 "Le sourire noir")

notion de vacuité
"Cette inspiration est néanmoins dans le cas du premier à l'origine d'une confusion entre la notion de vacuité dans le bouddhisme et le néant." (www.wikipedia.org 2007 "Extrait de l'encyclopédie Wikipédia")

sentiment de vacuité
"Plutôt un sentiment de vacuité." (Jean Vautrin 1985 "Baby Boom")

état de vacuité
"la bible juive, parlant de l'état où était la terre avant la création divine, dit qu'elle était à l'état de vacuité, inanis et vacua." (Pierre Leroux 1840 "De l'humanité, de son principe et de son avenir, où se trouve exposée la vraie définition de la religion et où l'on explique le sens, la suite et l'enchaînement du mosaïsme et du christianisme")

absolue vacuité
"Arrivés, au bout d'une cinquantaine de pas, devant les rochers de la berge, nous dûmes, sur injonction du maître, constater chacun à tour de rôle, pendant que les autres continuaient d'épier les globules, l'absolue vacuité d'une petite excavation artificielle, qui, point d'aboutissement d'une mèche d'amadou assez longue, était disposée en trou de mine." (Raymond Roussel 1914 "Locus Solus")

apparente vacuité
"À peine clignait-il ses yeux, dans le vague desquels semblaient s'être éteints le feu et la lumière du soleil, lorsque, à travers cette apparente vacuité, il vit deux cavaliers qui gravissaient au pas la montagne opposée à celle où étaient creusées les cavernes." (Alexandre Dumas 1859 "Ammalat-Beg ou Sultanetta")

certaine vacuité
"Portrait d'un homme d'une trentaine d'années velléitaire et indécis, le film s'organise en une série de saynètes parfois plaisantes, mais que n'épargne pas une certaine vacuité." (Le Monde 1994 "Extrait du Monde de février 1994")

double vacuité
"Dans ce cas les phénomènes n'existent tout simplement pas et la double vacuité s'applique à la relation sujet-objet:" (www.wikipedia.org 2007 "Extrait de l'encyclopédie Wikipédia")

propre vacuité
"elle consiste pour le centre à accepter la nécessité de sa propre vacuité, et le caractère inévitablement périphérique des émergences." (Thierry Gaudin 1978 "L'Écoute des silences")

vacuité absolue
"Un roulis du sang l'assourdit, avec des intervalles de vacuité absolue, d'immobilité cardiaque, bientôt résolue en ressacs, en vertiges, en hallucinations." (Anatole France 1888-1892 "La Vie littéraire")

vacuité totale
"Les experts expliqueront que ce genre d'accident se produit quand ta différence de pression devient trop grande entre une vie intérieure intensément nourrie et une vie extérieure d'une vacuité totale." (Antoine Blondin 1977 "Certificats d'études")

vacuité du discours
"Les chantres de l'individualisation de la société, les fausses notes de la communication, les fantasmes des Verts, la vacuité du discours lepéniste, donnent pareillement au cavalier royaliste l'occasion de déranger le paysage politique qu'il traverse." (Le Monde 1992 "Extrait du Monde de mars 1992")

vacuité du débat
"La vacuité du débat politique nourrit toutes les démagogies, le culte de la réussite financière autorise toutes les convoitises..." (Le Monde Diplomatique 1990-2007 "Article du Monde Diplomatique")

vacuité du monde
"noir, coupé de rémissions ensoleillées plus dangereuses que ses tempêtes hurlantes, que ces lourdes et inépuisables tombées de neige, une période interminable et trop brève, mystifiante comme un labyrinthe, obscure et oppressante comme un souterrain où l'on rampe, désespérant de retrouver jamais la lumière du jour à l'autre bout, ponctuée de moments de charme, d'une douceur et d'une tendresse infinies qui naissaient de cette prenante intimité de l'hiver, enveloppant de neige ouatée des jours où le sommeil avait si grande part, des nuit où, consciente de la vacuité du monde enfin déserté, la pensée se plaisait à éclore plus librement car souvent ils ne surent si c'était" (Anne et Serge Golon 1985 "La victoire d'Angélique")

vacuité du propos
"La vacuité du propos semble redoubler ici la gratuité de l'acte." (Le Monde 1995 "Extrait du Monde de décembre 1995")

vacuité du temps
"vacuité du temps." (Victor Serge 1930 "Les hommes dans la prison")

Mots proches de vacuité

solitude, dégorgement, déblaiement, expulsion, extraction, évacuation, vacance, dépeuplement, dépopulation, faire le vide, vider, épuiser, évider, désemplir, dégorger, tirer, soutirer, dégarnir, décharger, déblayer, exprimer, expulser, extraire, verser, tarir, étancher, évacuer, déserter, dépeupler, vaquer, machine pneumatique, désert, solitaire, infréquenté, abandonné, nu, net, inhabité, inoccupé, vacant, libre, personne, pas un chat, vidange, vidangeur, absent, manque






Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019