PROVISIONNEMENT, nom

règle-cordial

Définition de provisionnement

nom masculin singulier
  1. Droit. Fait de provisionner, montant provisionné.

Exemples d'utilisation de provisionnement

besoins de provisionnement
"Les besoins de provisionnement ont augmenté principalement en Suisse, dans un environnement économique difficile, relève la banque." (Agence Télégraphique Suisse 1993-1995 "Dépêches de presse de l'agence SDA-ATS")

effort de provisionnement
"découlant directement d'une forte augmentation de son effort de provisionnement sur les risques domestiques." (Le Monde 1992 "Extrait du Monde d'octobre 1992")

règles de provisionnement
"Qu'il s'agisse de la couverte effective des risques par les fonds propres, du plafond des prêts consentis à un débiteur, des critères retenus pour la classification des prêts douteux ou non performants ou encore des règles de provisionnement, les pratiques diffèrent considérablement." (Sénat 1994-2005 "Examens de projets de lois et débats")

taux de provisionnement
"Il nous fut fait un exposé rassurant sur les risques immobiliers, sur notre taux de provisionnement jugé faible mais pas grave, et sur la stratégie du groupe qui ne pouvait, en aucun cas, être remise en cause." (Le Monde 1994 "Extrait du Monde d'octobre 1994")

nécessaire provisionnement
"Dans ces conditions, le nécessaire provisionnement des besoins de financement des régimes de retraite ne serait pas même entamé." (Sénat 1994-2005 "Examens de projets de lois et débats")

provisionnement des risques
"le provisionnement des risques souscrits au titre de l'assurance construction, établi à partir de 1983 de manière forfaitaire, par référence au montant des primes perçues pendant les trois premières années puis, en pourcentage de la prime pendant les dix années suivantes." (Sénat 1994-2005 "Examens de projets de lois et débats")







Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019