PRÉTEUR, nom

règle-cordial

Définition de préteur

nom masculin singulier
  1. Dans l'Antiquité, juge ou gouverneur, dans l'Antiquité romaine.

Difficultés de préteur

Stylistique et sémantique
Éviter de confondre le "préteur", magistrat romain de la préture, et le "prêteur", personne qui consent un prêt.


Synonymes de préteur


Contraires de préteur

  • prévenu

Exemples d'utilisation de préteur

charge de préteur
"Pour moi, tout ce que j'ai de zèle, de prudence, d'énergie, d'intelligence, tout ce que me donne de pouvoir cette charge de préteur, dont le peuple romain a daigné me revêtir, tout ce que mon crédit, ma probité, ma fermeté, me prêtent d'influence, je le mets au service de vous et du peuple romain peur la réussite de cette affaire." (Cicéron Antiquité "Plaidoyer pour la loi Manilia")

fonction de préteur
"La fonction de préteur fut créée pour alléger la charge des consuls, en particulier dans le domaine de la justice." (www.wikipedia.org 2007 "Extrait de l'encyclopédie Wikipédia")

tribunal du préteur
"ainsi enchaîné, j'imagine, pour mieux échapper à la mort, le voilà qui, au dernier jour, comparaît à la face du soleil devant le tribunal du préteur." (Tertullien Antiquité "Du Jeûne, ou contre les Psychiques")

édit du préteur
"Il est vrai qu'il ne faut point s'imaginer qu'on puisse lire dans l'âme ces éternelles lois de la raison à livre ouvert, comme l'édit du préteur se lit sur son album sans peine et sans recherche." (Gottfried Wilhelm von Leibniz 1704 "Nouveaux Essais sur l'entendement humain")

ancien préteur
"À sa prière, il lui ôta ensuite sa tiare, et lui mit le diadème sur la tête, tandis qu'un ancien préteur traduisait à la multitude les paroles du suppliant." (Suétone Antiquité "Vie des douze Césars")

désigné préteur
"Quand ce fut le tour d'Helvidius Priscus, désigné préteur, il prononça une opinion qui était un hommage pour un bon prince, mais dont rien de faux n'altérait la franchise." (Tacite Antiquité "Les Histoires")

préteur romain
"Si la langue française avait été aussi majestueuse qu'elle était naïve et grossière, si parmi tant d'hommes ignorants et lourds il s'était trouvé un homme de génie, il est à croire que la mort d'un juste persécuté par des prêtres juifs, et condamné par un préteur romain, eût pu fournir un ouvrage sublime mais il eût fallu un temps éclairé, et dans ce temps éclairé on n'eût pas permis ces représentations." (Antoine Léonard Thomas 1753 "Essai sur les moeurs et l'esprit des nations")

préteur urbain
"Le troisième jour des ides de janvier, Fulvius Sabinus, préteur urbain, s'exprima ainsi:" (Flavius Vopiscus Antiquité "Vie d'Aurélien")

le préteur rend
"Le Putéal était un lieu où le préteur rendait la justice." (Ovide Antiquité "Les Remèdes d'amour")

les préteurs deviennent
"Sortis de la préture, les préteurs deviennent éligibles pour une propréture." (www.wikipedia.org 2007 "Extrait de l'encyclopédie Wikipédia")

préteur de la ville
"Le préteur de la ville convoque le sénat." (Tacite Antiquité "Les Histoires")







Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019