MENSONGE, nom

règle-cordial


Définition de mensonge

nom masculin singulier
  1. Fait de mentir, de ne pas dire la vérité.
  2. Assertion contraire à la vérité.
  3. Illusion, mirage.

Synonymes de mensonge


  • calomnie, carotte, escobarderie, mythomanie, jésuitisme, fourberie, bobard, menterie, fable, boniment, contrevérité, blague, fausseté, dissimulation, charlatanisme, affabulation, hypocrisie
  • carotte, mirage, illusion

Contraires de mensonge


  • vérité, franchise
  • réalité, apparence

Exemples d'utilisation de mensonge


art du mensonge
"Il resta trois jours sous le coup de ces révélations mortelles, ne croyant plus à rien, regrettant ses illusions avec amertume, rougissant tantôt de ce monde où il s'était jeté avec tant d'ardeur, tantôt de lui-même, qu'il sentait si inférieur, dans l'art du mensonge, et ne songeant plus à la vicomtesse, qu'il voyait désormais, à travers les analyses sèches et rebutantes du marquis, comme un cadavre informe sortant d'un alambic." (George Sand 1852 "Horace")

délit de mensonge
"Deux fois pris en flagrant délit de mensonge par un être abhorré, par son enfant maudit mille fois, et plus que jamais maudit au moment où sa faiblesse méprisée, et pour lui la plus méprisable, triomphait d'une omnipotence infaillible jusqu'alors, il n'y eut plus en lui ni père, ni homme:" (Honoré de Balzac 1831 "L'Enfant maudit")

détecteur de mensonges
"Notre laboratoire a mis au point un détecteur de mensonges qui pourrait nous apporter une aide incalculable." (Dominique Lapierre et Larry Collins Lapierre et Collins 1980 "Le cinquième cavalier")

esprit de mensonge
"Les règles de bienséance établies dans le monde sur cet article semblent dictées par l'esprit de mensonge et de trahison." (Jean-Jacques Rousseau 1770 "Les confessions")

horreur du mensonge
"Elevé par son oncle dans la pratique la plus sévère des vertus religieuses, le jeune homme avait spécialement horreur du mensonge." (Honoré de Balzac 1834 "La Recherche de l'Absolu")

tissu de mensonges
"Cette lettre est un tissu de mensonges et d'injures." (Auguste Maquet 1891 "La belle Gabrielle")

vérité du mensonge
"Pendant quelque temps il doutait encore, ne pouvant dans la confusion de son esprit séparer la vérité du mensonge." (Alexandre Dumas 1843 "Ascanio")

beau mensonge
"Elle se sentait dans un beau mensonge, elle s'y promenait comme dans un jardin idéal, aux fruits d'or, où elle buvait toutes les illusions." (Émile Zola 1878 "Une Page d'Amour")

grand mensonge
"Il demeura invaincu par le grand mensonge que les temps passés avaient légué au siècle présent." (Eugène de Roberty 1894 "Auguste Comte et Herbert Spencer")

gros mensonge
"Non, sauf qu'il m'a fallu inventer un gros mensonge." (Léon de Tinseau 1891 "Plus fort que la haine")

odieux mensonge
"C'est à genoux qu'il faut prononcer les odieux mensonges que vous allez inventer pour votre défense..." (Alexandre Dumas 1859 "Les Louves de Machecoul")

petits mensonges
"Il fera quelques petits mensonges bien honorables pour cacher son bonheur." (Honoré de Balzac 1839 "Béatrix")

pieux mensonge
"Donc, en nous évitant la punition par un pieux mensonge, nous l'évitons à l'Église..." (Michel Zévaco 1900-1901 "Triboulet")

propres mensonges
"Le fantôme changeant de nos propres mensonges." (Alphonse de Lamartine 1830 "Harmonies poétiques et religieuses")

énorme mensonge
"Je regrette d'être obligé de constater que je ne reculai pas devant l'énorme mensonge, contenu dans ma réponse négative." (Charles Dickens 1861 "Les Grandes espérances")

mensonge officieux
"et ce mensonge officieux ne peut nuire à personne au monde." (Jean-François Marmontel 1759 "Contes moraux")

mensonges officiels
"En un mot, pour qui sait y lire, peu de documents indiquent mieux la vérité que les mensonges officiels." (Amable Guillaume Prosper Brugière de Barante 1827 "Histoire des ducs de Bourgogne de la maison de Valois, 1364-1477")

mensonges politiques
"Tout ce qu'on a débité dans tant de volumes, d'argent répandu par le maréchal d'Harcourt, et des ministres espagnols gagnés pour faire signer ce testament, est au rang des mensonges politiques et des erreurs populaires." (François Marie Arouet, dit Voltaire 1752 "Le Siecle de Louis XIV")

le mensonge devient
"C'est un de ces cas rares où le mensonge devient vertu." (Honoré de Balzac 1841 "Une ténébreuse affaire")

Mots proches de mensonge


faulx, faucille, faucillon, étrape, faucheur, faucher, étraper, fauchage, fauchée, andain, fauche, inadmissible, inexact, erroné, controuvé, démenti, sans fondement, mal fondé, mensonger, fictif, apocryphe, inventé, imaginaire, illusoire, chimérique, fabuleux, fantastique, incroyable, insoutenable, inimaginable, absurde, déraisonnable, monstrueux, artificiel, emprunté, factice, fabriqué, menteur, imité, contrefait, composé, arrangé, enjolivé, flatté, falsifié, faussé, frelaté, sophistiqué, plagié, copié, démarqué, pastiché, truqué, simulé, dissimulé, joué, feint, hypocrite, prétendu, pseudo, soi-disant, de son cru, pseudonyme, putatif, couleurs, roman, à dormir debout, fausseté, imposture, contre-vérité, inexactitude, menterie, simagrée, grimace, hypocrisie, simulation, dissimulation, feinte, fiction, mythe, comédie, fantasmagorie, déguisement, fantôme, chimère, illusion, légende, conte, conte bleu, château en Espagne, fable, hâblerie, camouflage, canard, contrefaçon, falsification, interpolation, adultération, frelaterie, frelatage, goure, sophistication, faillibilité, incrédibilité, charlatan, imposteur, trompeur, frelateur, faussaire, falsificateur, interpolateur, contrefacteur, plagiaire, imitateur, faillible, fausser, fabriquer, controuver, farder, maquiller, contrefaire






Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019