MAL, adverbe

règle-cordial


Définition de mal

adverbe
  1. Pas bien.

Expressions françaises avec mal

De mal en pis : De plus en plus mal.
Pas mal : Beaucoup ; pas mauvais ; assez bien.
Pas mal de : Un bon nombre de.




Difficultés de mal

Typographie
Les expressions "bon an mal an" et "bon gré mal gré" s'écrivent sans virgule.Le trait d'union s'impose pour "mal-aimé", "mal-jugé", "mal-logé" et "mal-pensant". A noter le nombre important de composés formant un mot unique ("malaisé", "malappris", "malavisé", "malchanceux", etc.), les deux écritures possibles "malfamé" et "mal famé" ainsi que "malbâti" et "mal bâti", ou encore "malvenu" et "mal venu".L'expression "mal en point" devrait plutôt s'écrire "mal-en-point" selon l'Académie.
Stylistique et sémantique
Attention au comparatif qui est "pire" et non ["plus mal"].L'expression adverbiale "pas mal" et l'adjectif indéfini "pas mal de" appartiennent au langage familier et sont déconseillées en langage écrit.L'expression "mal de tête" sera préférée à "mal à la tête" qui peut désigner aussi bien une souffrance due à une blessure qu'à une migraine.


Synonymes de mal


  • faussement, défavorablement, mensongèrement, certainement, hostilement
  • anormalement, défectueusement, bizarrement
  • médiocrement, incomplètement, insuffisamment
  • malaisément, difficilement, péniblement

Contraires de mal


  • franchement, réellement
  • normalement
  • excessivement, grandement, beaucoup
  • aisément, facilement

Exemples d'utilisation de mal


mal acquis
"Du reste, cette bonne créature lui souhaitait toutes sortes de prospérités possibles dans la jouissance de ce bien mal acquis." (William Makepeace Thackeray 1884 "La foire aux vanités")

mal aimés
"Ces jansénistes si mal aimés et si peu connus, sont avant tout de grands moralistes qui considèrent d'un œil soupçonneux le mysticisme avec ses égarements toujours possibles et ses illusions dont s'enivre l'orgueil." (Julien Green 1972 "Discours de réception à l'Académie française de Julien Green")

mal choisi
"Car à émettre un jugement, si exact qu'il puisse être, d'une manière fâcheuse et en un lieu mal choisi, on risque de causer de gros préjudices." (Alfred Adler 1927 "Connaissance de l'homme")

mal comprise
"Je ne puis citer autre chose de cette conversation, que j'ai peut-être mal entendue ou mal comprise." (Gérard de Nerval 1855 "Aurélia, ou Le Rêve et la vie")

mal connu
"Toutefois je dirai, sans me détourner de mon sujet, que c'est un pays mal connu, parce qu'on n'a presque observé de cette nation qu'un petit nombre d'hommes de cour, dont les défauts sont d'autant plus grands que le pouvoir du souverain est moins limité." (Anne-Louise Germaine Necker de Staël-Holstein, dite Madame de Staël 1817 "Considérations sur les principaux événements de la Révolution française")

mal entendue
"car, bien qu'ils soient le fondement de toutes les obligations morales qui unissent les hommes en société, cependant la connaissance imparfaite et l'étude mal entendue de ces saintes paroles a conduit beaucoup d'hommes à la folie." (Anne-Louise Germaine Necker de Staël-Holstein, dite Madame de Staël 1817 "Considérations sur les principaux événements de la Révolution française")

mal entretenu
"Les flammes qui jaillissaient avec assez de force d'énormes bûches permettaient de voir l'énorme entassement de meubles très riches mais fort mal entretenus et tous surchargés de gros bouquins et de tas de papiers sur lesquels s'essayaient à l'équilibre des pichets, des brocs, des bols, des cuvettes, des bouteilles, des casseroles, des louches, des pipes de toutes les grosseurs, de toutes les formes et même des tiroirs pleins d'ustensiles de cuisine." (Jean Giono 1951 "Le hussard sur le toit")

mal faite
"Les constitutions mal faites sont très-propres à ce résultat." (Anne-Louise Germaine Necker de Staël-Holstein, dite Madame de Staël 1817 "Considérations sur les principaux événements de la Révolution française")

mal famée
"La légende ajoutait que la seule personne qui ne les reconnut pas fut le docteur lui-même, qui les aperçut peu de temps après à l'étalage d'une échoppe de revendeuse mal famée, où l'on recevait toutes sortes d'effets en échange d'un verre de genièvre." (Charles Dickens 1849-1850 "David Copperfield")

mal fermée
"Le moindre bruit dans les chambres, un craquement du plancher, une persienne agitée par le vent, un gémissement de la girouette sur le toit, le bourdonnement d'un insecte aux oreilles, le sifflement de la brise par une porte ou une fenêtre mal fermée, tout paraissait suspect." (Jules Verne 1910 "Le Secret de Wilhelm Storitz")

mal fondée
"Permettez-moi d'ajouter que, plus votre genre de vie, que je ne veux point désapprouver, a quelque chose de singulier, plus il vous importe de dissiper des préventions mal fondées, sans doute, en vous montrant dans le monde." (Benjamin Constant 1816 "Adolphe")

mal habillée
"Non, ma chère amie, vous ne pourriez vous accoutumer à des vertus mal habillées, à des braves gens de mauvais ton." (Sophie Gay 1864 "Ellénore")

mal jointes
"Une nuit de vent, pendant que battaient les portillons mal attachés de la basse-cour, que ronflait au-dessus de moi le grenier, balayé d'ouest en est par les rafales qui, courant sous les bords des ardoises mal jointes, jouaient des airs cristallins d'harmonica, je dormais, bien rompue par un jeudi passé aux champs à gauler les châtaignes et fêter le cidre nouveau." (Sidonie Gabrielle Colette 1922 "La maison de Claudine")

mal nourri
"il ferait tout pour le bien-être de ses employés, il était leur père, il préférait manger du pain sec que de les savoir mal nourris." (Émile Zola 1883 "Au Bonheur des Dames")

mal payé
"On se sentait fatigué de la monotonie d'un labeur rude et mal payé." (Maxence Van der Meersch 1932 "La Maison dans la dune")

mal placée
"Je ne vais pas l'empêcher de se laver, le retarder sous prétexte d'une pudeur mal placée." (Jean Morly sd "Les guides en amour, ou Les sœurs froides")

mal rasé
"La figure, longue, toujours sans barbe, mais toujours mal rasée." (Sidonie Gabrielle Colette 1922 "La maison de Claudine")

mal tenues
"Tout le jardin était découpé en plates-bandes assez mal tenues." (Maxence Van der Meersch 1932 "La Maison dans la dune")

mal tourné
"Le pauvre homme a ajouté quelques supplications assez mal tournées et assez inopportunes après le mot adieu prononcé par moi." (Henri Beyle, dit Stendhal 1839 "La Chartreuse de Parme")

mal vêtus
"Je l'ai entendu gémir dans les bras des hommes mal vêtus, ce fauteuil qui est un grand fétiche et un esprit bienveillant." (Anatole France 1903 "Crainquebille, Putois, Riquet et plusieurs autres récits profitables")

mal écrite
"En ouvrant la porte extérieure de nos chambres, avec ma clef, je trouvai dans la boite une lettre à mon adresse, une lettre très sale, bien qu'elle ne fût pas mal écrite." (Charles Dickens 1861 "Les Grandes espérances")

cachait mal
"Lorsqu'il m'apercevait, d'un seul mouvement où entrait une déférence qui me gênait, un plaisir qu'il cachait mal, mon père se levait." (Albert Memmi 1955 "Agar")

se trouver mal
"L'enfant, cependant, commençait à se trouver mal à l'aise de son puéril amusement." (Roger Dombre sd "Une pupille gênante")

Mots proches de mal


avarie, abus, inconvénient, défaut, trouble, excès, désordre, corruption, impureté, adultération, endommagement, détérioration, décadence, déclin, dégénérescence, imperfection, insuffisance, incommodité, manque, manquement, tare, souillure, tache, vice, difformité, imperfectibilité, incorrigibilité, mauvais, défectueux, fâcheux, inconvenant, abusif, excessif, nuisible, condamnable, corrompu, impur, souillé, vicieux, dégénérescent, imparfait, insuffisant, manqué, raté, lâché, bâclé, éraillé, difforme, médiocre, regrettable, interlope, piteux, pitoyable, déplorable, exécrable, détestable, répréhensible, abominable, damnable, inqualifiable, dégradant, infamant, humiliant, déshonorant, avilissant, scandaleux, irréparable, irrémédiable, imperfectible, incorrigible, désespéré, indécrottable, irrépressible, ne pas aller, clocher, végéter, vivoter, jurer, t'aire tache, décliner, baisser, bousiller, chipoter, bâcler, saboter, gâcher, détraquer, adultérer, fausser, détériorer, endommager, infester, pervertir, troubler, nuire, entre-nuire, mal, incommodément, cahin-caha, de guingois, à tort et à travers, de travers, piteusement, défectueusement, imparfaitement, médiocrement, pitoyablement, déplorablement, abominablement, pis, inférieur, dégénéré, détérioré, gâté, péjoratif, viciable, empirer, prendre une mauvaise tournure, déchoir, décliner, péricliter, décroître, dépérir, dégénérer, abâtardir, aggraver






Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019