MÉLANCOLIQUEMENT, adverbe

règle-cordial

Définition de mélancoliquement

adverbe
  1. D'une manière mélancolique, avec une tristesse rêveuse.

Synonymes de mélancoliquement


Exemples d'utilisation de mélancoliquement

mélancoliquement calme
"Qu'avant le moment où nous sommes tout à fait détachés de ces choses, moment bien postérieur à celui où nous nous en croyons détachés, par exemple la jeune fille se fiance, nous sommes fous, nous ne pouvons plus supporter la vie qui nous paraissait si mélancoliquement calme." (Marcel Proust 1925 "La fugitive")

mélancoliquement tendre
"Et il était vraiment beau, ainsi que le disait la Faustin, le jeune lord Annandale, beau de la douceur mélancoliquement tendre de ses yeux bleus, beau de la frisure soyeuse de ses cheveux et de sa barbe, beau de la clarté photogénique qu'a seule la peau anglaise, beau de la sveltesse élancée d'une taille à la fois frêle et nerveuse, beau de l'aristocratie des belles races blondes." (Edmond de Goncourt 1882 "La Faustin")

ajouta mélancoliquement
"Il ajouta mélancoliquement." (Georges Le faure et Henry de Graffigny Le Faure et de Graffigny 1889 "Aventures Extraordinaires d'un savant russe")

erre mélancoliquement
"J'erre mélancoliquement, au début des mois d'août, dans le purgatoire des accessits." (Georges Darien 1898 "Le Voleur")

fumait mélancoliquement
"Jacques fumait mélancoliquement sa pipe." (Émile Richebourg 1882 "Jean Loup")

regardant mélancoliquement
"Comme il restait devant cette porte, la regardant mélancoliquement, un bruit de voiture lui fit tourner la tête:" (Hector Malot 1880 "Corysandre")

rêvant mélancoliquement
"la soeur rêvant mélancoliquement d'une passion fatale qu'elle combat sans savoir comment la nommer." (Eugène Loudun 1861 "La Bretagne. Paysages et Recits")

soupira mélancoliquement
"soupira mélancoliquement une voix de basse-taille derrière les deux amis." (Gaston Lavalley 1867 "Légendes normandes")

tomber mélancoliquement
"Le propriétaire a réfléchi cinq éternelles minutes, puis il a laissé tomber mélancoliquement." (Anne-Gabriel Meunier de Querlon 1887-1895 "Journal")







Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019