MÉDUSÉ, adjectif

règle-cordial

Définition de médusé

adjectif masculin singulier
  1. Stupéfait, déconcerté.


Exemples d'utilisation de médusé

air médusé
"Nous devions voir l'air médusé, car le directeur nous fit signe d'approcher et de nous asseoir." (Joseph Joffo 1973 "Un sac de billes")

assistance médusée
"Appliquant à la lettre le plan convenu, les frères Bellounis se ruèrent à l'intérieur et se plaquèrent contre le mur de gauche, couchant en joue l'assistance médusée." (Frédéric H. Fajardie 1985 "Brouillard d'automne")

hommes médusés
"il tire le livre de sa poche, et le brandit sous le nez des deux hommes médusés." (Roger Dadoun 1996 "Allah recherche l'autan perdu")

journalistes médusés
"A 16 heures30, les journalistes médusés sont refoulés par les soldats de la" (Le Monde 1997 "Extrait du Monde de mars 1997")

public médusé
"Ils sont venus dévoiler les coulisses des effets spéciaux et les ficelles de leur art devant un public médusé." (Agence Télégraphique Suisse 1993-1995 "Dépêches de presse de l'agence SDA-ATS")

regard médusé
"Il faut avoir vu également le reflet de ces silhouettes et de ces exploits dans le regard médusé des spectateurs, soudain conscients de ce que la réalité dépassait tout ce que l'imagination peut échafauder." (Antoine Blondin 1988 "L'ironie du sport")

spectateurs médusés
"flanqué d'une interprète, il réalise quelques tours de magie, des " poèmes visuels " comme il préfère le dire, transformant des billets de banque qui saignent quand on les déchire en colombe blanche, à quelques centimètres seulement de spectateurs médusés." (Le Monde 1994 "Extrait du Monde de mai 1994")







Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019