MÉDISANCE, nom

règle-cordial


Définition de médisance

nom féminin singulier
  1. Fait de dire du mal, de dénigrer.
  2. Propos de celui qui dit du mal, qui dénigre.

Synonymes de médisance


  • méchanceté, dénigrement, calomnie, persiflage, diffamation, indiscrétion, délation, critique, insinuation, dénonciation
  • clabaudage, mal, caquet

Contraires de médisance


  • louange, éloge, apologie

Exemples d'utilisation de médisance


campagne de médisances
"Le ministre à l'Écosse Donald Dewar a reconnu, au cours d'une conférence de presse, que la campagne était troublée par une affaire impliquant un député travailliste, en passe d'être suspendu pour avoir mené une campagne de médisances contre un collègue qui s'est suicidé." (AFP 1997 "Dépêches de l'AFP, août 1997")

péché de médisance
"Ici-bas la vertu souveraine, c'est de mettre un frein à sa langue, Or, plus que nul, vous êtes entaché du péché de médisance, et il faut vous en corriger." (Guillaume de Lorris et Jean de Meung de Lorris et de Meung 1878 "Le Roman de la rose")

(de) simples médisances
"mais la vie est bien exposée, si, pour de simples médisances ou des gestes désobligeants, on peut tuer le monde en conscience." (Blaise Pascal 1659 "Les Provinciales")

bonne médisance
"Quelle excellente musique, en effet, peut valoir une bonne médisance." (Frédéric Soulié 1837 "Les mémoires du diable")

moindre médisance
"mais ne croyez pas que ce surnom, en usage ici pour désigner une future épouse, puisse couvrir ou autoriser la moindre médisance." (Honoré de Balzac 1833 "Le Médecin de campagne")

petites médisances
"La marquise, alors dans tout l'éclat de sa beauté, réunissait l'esprit à la gaîté, elle amusait le roi par ses saillies, ses petites médisances." (Émile Gaboriau 1861 "Les cotillons célèbres")

pure médisance
"Il se propageait un peu partout, avec des stages en Zimbabwin, clandestoche, dans les bases de guérilla, les plus proches de la frontière pour pouvoir filer si ça chauffe, en fait j'en sais rien, je dis ça par pure médisance, mais ça m'étonne si je me trompe, il n'était rien qu'un dirigeant." (Jean-Patrick Manchette 1971 "L'affaire N' Gustro")

hait la médisance
"Au contraire, celui qui hait la médisance se tourmentera d'avoir fait une légère murmuration, et ne tiendra nul conte d'une grosse faute commise contre la chasteté, et ainsi des autres." (Saint François de Sales 1609 "Introduction à la vie dévote")

médisances de la ville
"Il lui faut du beau monde, du luxe, des conversations à saillies, les médisances de la ville." (Honoré de Balzac 1832 "Le Curé de Tours")

médisances des jaloux
"Malgré l'inquisition des amis, le commérage des indifférents et les médisances des jaloux, l'intérieur de ce ménage fut peu connu." (Honoré de Balzac 1843 "La rabouilleuse")

médisances du monde
"Chaque matin il se passait une scène qui, s'il faut en croire les médisances du monde, se répète au sein de plus d'un ménage, où elle est produite par certaines incompatibilités d'humeur, par des maladies morales ou physiques, ou par des travers qui conduisent bien des mariages aux malheurs retracés dans cette histoire." (Honoré de Balzac 1830 "Une Double Famille")

Mots proches de médisance


accuser






Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019