IVROGNE, nom

règle-cordial


Définition de ivrogne

nom singulier invariant en genre
  1. Celui qui s'enivre souvent.


Difficultés de ivrogne

Grammaire
Le féminin de l'adjectif garde la forme "ivrogne". Le nom a un féminin particulier "ivrognesse" dont l'emploi reste populaire.


Synonymes de ivrogne


  • alcoolique, soiffard, soûlard, picoleur, soûlographe, soûlot, biturige, biturin, boit-sans-soif
  • sac à vin

Contraires de ivrogne


  • abstinent

Exemples d'utilisation de ivrogne


bande d'ivrognes
"Quand cet enfant peut me valoir des centaines de livres sterling, dois-je perdre une chance si heureuse, un profit assuré, par la faute d'une bande d'ivrognes à qui je pourrais couper le sifflet, et me mettre à la merci d'un brigand à qui il ne manque que la volonté, mais qui a le pouvoir de..." (Charles Dickens 1837 "Oliver twist")

propos d'ivrogne
"Voilà un bon propos d'ivrogne, dit le prieur, moitié riant, moitié voulant moraliser!" (Éliphas Lévi 1861 "Le Sorcier de Meudon")

querelle d'ivrognes
"Sans doute était-ce d'abord pour les laisser seuls, mais également avec l'espoir d'une querelle d'ivrognes où il pourrait déverser sa colère." (Bernard Clavel 1981 "Compagnons du Nouveau Monde")

serment d'ivrogne
"Ainsi Maxence s'était fait le serment, et en se jurant bien que ce ne serait pas un serment d'ivrogne, de changer de vie." (Émile Gaboriau 1875 "L'Argent des autres")

voix d'ivrogne
"J'allais ainsi depuis vingt minutes, osant à peine respirer, quand une voix enrouée, une voix d'ivrogne, me cria de loin:" (Émile Erckmann et Alexandre Chatrian Erckmann et Chatrian 1864 "Histoire d'un conscrit de 1813")

vieil ivrogne
"elles le maudirent mille fois et prononcèrent, assez haut pour qu'il l'entendît, les mots de vieil ivrogne." (George Sand 1851 "André")

ivrogne fieffé
"Comme tout artisan russe qui se respecte, Ivan Yakovlévitch était un ivrogne fieffé." (Nikolaï Vassilievitch Gogol 1831-1856 "Nouvelles")

ivrogne titubant
"Un ivrogne titubant et "une vieille blanchisserie vous font Penser à Gervaise qui pourtant habitait à l'autre bout de à ville." (Alphonse Boudard 1962 "La métamorphose des cloportes")

rencontre un ivrogne
"elle est inhérente à la nature de ce peuple, qui, s'il rencontre un ivrogne, ne manquera pas de le siffler." (Nikolaï Vassilievitch Gogol 1831-1856 "Nouvelles")

ivrogne de mari
"Après que le malheur de la femme est constaté, les jeunes gens de la noce l'engagent à laisser là son ivrogne de mari, et à se divertir avec eux." (George Sand 1846 "La Mare au Diable")

ivrogne de père
"Sans lui, je me demande comment se serait débrouillé son ivrogne de père." (Florence Bouhier 1999 "Portrait de l'artiste en assassin")

ivrogne de ses amis
"Ces jours-là, il emmenait quelque ivrogne de ses amis, qui lui servait de compère." (Émile Zola 1871 "La Fortune des Rougon")

ivrognes du quartier
"l'union des conjoints est précédée de cérémonies obscènes appelées noces, où l'on entremet les calembonrgeois et les ivrognes du quartier, qui viennent godailler, dégoiser quelques bordées de mauvaises plaisanteries sur la mariée." (Charles Fourier 1829 "Le nouveau monde sociétaire et industriel")







Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019