FAIBLESSE, nom

règle-cordial


Définition de faiblesse

nom féminin singulier
  1. Caractère d'un être faible.
  2. Perte subite de ses pleines capacités, malaise.
  3. Manque de fermeté.
  4. Manque de vigueur physique pour un individu.
  5. Manque de solidité, de résistance.
  6. Manque de capacités intellectuelles, de mérite, de valeur.
  7. Indigence d'une œuvre d'art, d'une œuvre de l'esprit.
  8. Défaut de résistance d'un objet.
  9. Manque d'importance (faiblesse du revenu) d'intensité (faiblesse d'une voix, de la lumière)

Difficultés de faiblesse

Grammaire
Au singulier dans "accès de faiblesse", "sans faiblesse".


Synonymes de faiblesse


  • adynamie, défaillance, déficience, débilité, asthénie, anémie, évanouissement, syncope, collapsus, affaiblissement, étourdissement
  • apathie, indécision, irrésolution, lâcheté, aboulie, veulerie, mollesse, lymphatisme, pleutrerie, abattement, pusillanimité, insensibilité
  • fragilité, débilité, délicatesse, mollesse
  • défaillance, consomption, impotence, épuisement, affaiblissement, débilité, impuissance, asthénie, abattement, anémie, impossibilité, langueur, fatigue, mollesse, incapacité
  • mal, défaut
  • médiocrité d'esprit, médiocrité de caractère, péché mignon, talon d'achille

Contraires de faiblesse


  • force, santé
  • fermeté, courage, passion, volonté, énergie
  • force, vigueur
  • mérite, bienfait

Exemples d'utilisation de faiblesse


accès de faiblesse
"Entre temps, vous revenez à moitié à vous, on vous interroge sur votre nom, votre domicile, mais vous refusez de répondre et un nouvel accès de faiblesse vous fait perdre de nouveau connaissance..." (Auguste Poitevin 1887 "La Revanche de Caillebotte")

moment de faiblesse
"et le capitaine, rassuré par cette promesse solennelle, passa sa main sur ses yeux, puis, surmontant un moment de faiblesse il donna lui-même aux postillons l'ordre de marcher." (Sophie Gay 1864 "Ellénore")

position de faiblesse
"Je me sens terriblement dans une position de faiblesse." (Bertrand Delcour 1998 "Les abois")

signe de faiblesse
"Ce signe de faiblesse lui rendit courage." (Georges Bernanos 1926 "Sous le soleil de Satan")

situation de faiblesse
"Il est vraisemblable que c'est dans cet état d'anéantissement que la vertu fait un dernier effort en nous, soit que notre épuisement nous mette dans cette situation de faiblesse où sa voix reprend son empire, soit que, par une inconstance naturelle, nous voulions, ennuyés de crimes, essayer un peu du contraire." (Donatien Alphonse François de Sade, dit Marquis de Sade 1801 "Histoire de Juliette, ou les Prospérités du vice")

état de faiblesse
"Je ne veux pas te laisser voyager seul, dans l'état de faiblesse où tu es, après la secousse que tu viens de subir, en proie au désespoir que je lis sur tes traits." (Jules de Gastyne 1902 "Le Lys noir")

extrême faiblesse
"Toutefois, bien qu'elle fût toujours d'une extrême faiblesse, sa vie ne paraissait pas menacée." (Jules Verne 1910 "Le Secret de Wilhelm Storitz")

grande faiblesse
"Il en résulte pour eux une très grande faiblesse et, par voie de conséquence, des changements de conduite incessants." (Gustave Le Bon 1923 "Le déséquilibre du monde")

moindre faiblesse
"elle nage, elle chasse, elle monte à cheval, elle fume, elle boit, elle écrit, elle analyse un coeur et un livre, elle n'a pas la moindre faiblesse, elle marche dans sa force." (Honoré de Balzac 1839 "Béatrix")

petites faiblesses
"Pour ma part, excusez-moi, mais je vous ai confié mes petites faiblesses." (Maurice Leblanc 1918 "Le Triangle d'or")

propre faiblesse
"Il la sentit bouleversée et eut honte de sa propre faiblesse." (Maurice Leblanc 1918 "Le Triangle d'or")

relative faiblesse
"en ordre dispersé et en position de relative faiblesse." (Le Monde Diplomatique 1990-2007 "Article du Monde Diplomatique")

seule faiblesse
"Mais ma seule faiblesse a fait ma barbarie." (François Marie Arouet, dit Voltaire 1732 "Ériphyle")

faiblesse actuelle
"Par quel crime, quelle erreur, ai-je mérité ma faiblesse actuelle?" (Arthur Rimbaud 1873 "Une saison en enfer")

faiblesse chronique
"La faiblesse chronique du secteur secondaire se situe dans la prédominance persistante des industries de biens non durables." (Alain-G. Gagnon et Mary Beth Montcalm Gagnon et Montcalm 1992 "Québec : au-delà de la Révolution tranquille")

faiblesse extrême
"Cette maladie était une anémie causée par des ulcérations de l'intestin, et, après l'avoir lentement et pas à pas amené à un état de faiblesse extrême, elle était arrivée maintenant à son dernier période." (Hector Malot 1873 "Clotilde Martory")

faiblesse militaire
"Symbole de la faiblesse militaire de l'empire romain, il présage de sa chute inexorable, bien qu'Aurélien parvienne encore à restaurer l'unité de l'empire." (Synapse Développement 1994-2007 "Courrier utilisateur")

faiblesse musculaire
"Jamais elle n'avait eu à ce point conscience de la faiblesse musculaire de ses bras." (Serge Brussolo 1993 "La route obscure")

faiblesse numérique
"Malgré sa faiblesse numérique, il s'est, par une sorte de prodige, conservé jusqu'à nos jours." (Heinrich Graetz 1882-1897 "Histoire des Juifs")

faiblesse persistante
"Même, cette faiblesse persistante commençait à étonner la vieille garde-malade." (Émile Gaboriau 1869 "Monsieur Lecoq")

faiblesse physique
"Et la malade, cédant à cette prière autant qu'à sa faiblesse physique, ferma les yeux en signe d'obéissance." (Sophie Gay 1864 "Ellénore")

faiblesse relative
"La faiblesse relative de l'honneur dans les démocraties tient encore à plusieurs autres causes." (Alexis de Tocqueville 1835-1840 "De la démocratie en Amérique")

faiblesse économique
"Par une dialectique rigoureuse, elle vise à transformer en facteurs de force la faiblesse économique de ces pays." (Jacques Lévesque 1972 "Le conflit sino-soviétique")

faiblesses structurelles
"Il a toutefois confirmé les faiblesses structurelles du pays:" (Le Monde Diplomatique 1990-2007 "Article du Monde Diplomatique")

faiblesse de cour
"Qu'on l'attribue à un mouvement irrésistible de justice ou de générosité, j'y consens, quoique je sois disposé à en trouver la source dans un sentiment moins noble, dans cette faiblesse de cour, qui, plus capable d'un grand sacrifice que d'un effort continu, nous porte à en finir au plus vite avec les difficultés dont la solution prévoyante exigerait trop de soins et de persévérance, et peut-être aussi dans la vanité nationale, qui trouve mieux son compte à une révolution éclatante qu'à une transformation progressive et inaperçue." (Agenor de Gasparin 1838 "Emancipation des esclaves")

faiblesse de l'argument
"C'est ici que la faiblesse de l'argument se découvre:" (Maurice Joly 1864 "Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu")

faiblesse de l'âge
"La faiblesse de l'âge, leur dit-il, et les soins que je donne aux choses de la religion, dans lesquelles, comme vous savez, je prétends détruire tous les abus, m'ont porté à confier mon autorité temporelle à mes trois neveux." (Henri Beyle, dit Stendhal 1839 "La Duchesse de Palliano")

faiblesse de l'âme
"Plus vous y apporterez de retard, plus vous éprouverez cette espèce de répugnance secrète, qui vient de la faiblesse de l'âme privée depuis longtemps de ce qui est sa nourriture véritable." (Hugues-Félicité Robert de Lamennais 1818-1854 "Le prêtre et l'ami")

faiblesse de la raison
"Je vais vous montrer, par des exemples, quelles conclusions opposées, quelles sentences contradictoires peuvent donner les avocats les plus instruits, peuvent porter les juges les plus intègres, lorsque la loi, ne spécifiant pas le délit, abandonne le magistrat à la faiblesse de la raison humaine." (François-René de Chateaubriand 1826-1831 "Opinions et discours")

faiblesse de son adversaire
"Les deux chefs se regardaient comme deux coqs prêts au combat, chacun attendant en vain un signe de faiblesse de son adversaire." (Léon Tolstoï 1864-1869 "Guerre et paix")

faiblesse de son coeur
"son dévouement, à la fois si pudique et si passionné, inspirait tant d'intérêt, qu'on pardonnait à la faiblesse de son coeur, en faveur de son peu de dissimulation à la cacher." (Sophie Gay 1864 "Ellénore")

faiblesse des investissements
"Faible productivité de l'économie, démographie en expansion excessive, cherté et pénurie des capitaux, faiblesse des investissements, archaïsme des structures sociales, sous-emploi, carences alimentaires et sanitaires, s'enchaînent l'un l'autre, pour interdire ou entraver tout essor." (Michel Poniatowski 1978 "L'avenir n'est écrit nulle part")

faiblesse du régime
"la grande faiblesse du régime moderne de gouvernement est d'écarter du pouvoir l'organisateur ou l'homme d'État même génial, s'il n'est pas un orateur, et d'y pousser le politique bavard et l'improvisateur prestigieux." (Gabriel Louis-Jaray 1914 "Au jeune royaume d'Albanie")

faiblesses de l'humanité
"Celui que sa puissance met au-dessus de l'homme doit être au-dessus des faiblesses de l'humanité, sans quoi cet excès de force ne servira qu'à le mettre en effet au-dessous des autres et de ce qu'il eût été lui-même s'il fût resté leur égal." (Jean-Jacques Rousseau 1782 "Les rêveries du promeneur solitaire")

faiblesses du système
"nous verrons plus loin qu'il sera à la longue difficilement tolérable et qu'il rend particulièrement évidentes certaines faiblesses du système américain." (Claude Alphandéry 1960 "L'Amérique est-elle trop riche ?")

Mots proches de faiblesse


affaiblissement, langueur, consomption, débilité, débilitation, déclin, défaillance, évanouissement, pâmoison, délicatesse, fragilité, mollesse, épuisement, rachitisme, atrophie, chlorose, anémie, athrepsie, étisie, impotence, asthénie, étiolement, marasme, atonie, convalescence, caducité, délabrement, inertie, torpeur, inconsistance, infirmité, gracilité, flexibilité, souplesse






Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019