ENTÊTEMENT, nom

règle-cordial


Définition de entêtement

nom masculin singulier
  1. (vieilli) Parti pris favorable.
  2. Fait de persister coûte que coûte et obstinément dans un comportement volontaire (idées, goûts, ...)
  3. Ténacité, obstination.

Synonymes de entêtement


  • obstination, opiniâtreté, acharnement, ténacité, persévérance, persistance, insistance

Contraires de entêtement


  • versatilité, velléité

Exemples d'utilisation de entêtement


espèce d'entêtement
"Mais une seconde fois, au lieu de me rendre mon baiser, elle s'écarta avec l'espèce d'entêtement instinctif et néfaste des animaux qui sentent la mort." (Marcel Proust 1922 "La prisonnière")

expression d'entêtement
"sa forte bouche se durcit, une expression d'entêtement inflexible se glissa dans ses yeux bleus, généralement placides." (Emmuska Orczy 1905 "Le Mouron rouge")

preuve d'entêtement
"blessé à vif, ce dernier estima de son devoir de faire preuve d'entêtement vis-à -vis de son ami." (Alexandre Dumas 1862 "La Princesse Flora")

doux entêtement
"Il est vrai qu'il argumente beaucoup et qu'il montre dans ces disputes intellectuelles le doux entêtement d'un Vaudois ou d'un Camisard." (Anatole France 1888-1892 "La Vie littéraire")

fol entêtement
"Du fol entêtement de vous faire un mari." (Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière 1672 "Les Femmes Savantes")

invincible entêtement
"On le voit c'était une somme importante que risquait le capitaine dans son invincible entêtement." (Jules Verne 1865 "De la Terre à la Lune")

pareil entêtement
"Juhel ne crut pas devoir résister à pareil entêtement." (Jules Verne 1893 "Mirifiques Aventures de Maître Antifer")

propre entêtement
"ils ne doivent ressembler en rien à ceux des apôtres de la superstition, qui ne cherchent qu'à se surprendre mutuellement par des arguments captieux, et qui, aux dépens de la bonne foi, ne combattent jamais que pour défendre la cause de leur vanité et de leur propre entêtement." (Paul Henri Thiry d'Holbach 1758 "Le Christianisme dévoilé")

simple entêtement
"Vous allez les priver, par simple entêtement, pour le simple plaisir de me faire la guerre, d'avantages très considérables." (Jules-Paul Tardivel 1895 "Pour la patrie")

sublime entêtement
"A cause de ce sublime entêtement, le général de Vaudoncourt, qui avait failli prendre en flagrant délit les alliés, fut condamné à mort conjointement avec Frantz, et par le même arrêt rendu par la cour prévôtale de Metz." (Honoré de Balzac 1841 "Une ténébreuse affaire")

entêtement aveugle
"Si une nation est la victime des passions et des folies d'un souverain mécréant, elle ne le sera pas au moins de son entêtement aveugle pour des systèmes théologiques qu'il n'entend pas, ni de son zèle fanatique, qui de toutes les passions des rois est toujours la plus destructive et la plus dangereuse." (Paul Henri Thiry d'Holbach 1770 "Système de la nature ou Des loix du monde physique et du monde moral")

entêtement breton
"Il connaissait cette volonté granitique appelée l'entêtement breton qui distinguait sa mère, et voulut savoir aussitôt son opinion sur ce point délicat." (Honoré de Balzac 1842 "Ursule Mirouet")

entêtement farouche
"Il buvait surtout avec un entêtement farouche." (Émile Zola 1871 "La Fortune des Rougon")

entêtement stupide
"Ils n'étaient pas deux cents habitants, ils vivaient de la mer, fort mal, collés à leur rocher avec un entêtement stupide de mollusques." (Émile Zola 1884 "La Joie de Vivre")

entêtement de femme
"Entêtement, je suppose, entêtement de femme, mon cher, répondit le juif en haussant les épaules." (Charles Dickens 1837 "Oliver twist")

entêtement de mule
"Cet entêtement de mule dont vous m'avez accusée en riant est, chez la femme, l'effet d'une certitude, une vision de l'avenir." (Honoré de Balzac 1844 "Honorine")

entêtement du ministre
"Radio-Canada puisque, nonobstant l'entêtement du ministre du" (Hansard 1996-2005 "Débats du parlement canadien")

entêtement du premier ministre
"Président, si on considère la question sous l'angle du bon sens le plus élémentaire et pas de la partisanerie politique, il est difficile d'expliquer l'entêtement du premier ministre." (Hansard 1996-2005 "Débats du parlement canadien")

entêtement du président
"a également donné la mesure de l'entêtement du président et un avant-goût des affrontements à venir." (Le Monde Diplomatique 1990-2007 "Article du Monde Diplomatique")

Mots proches de entêtement


volition, idée, velléité, lubie, fantaisie, caprice, revirement, toquade, dada, manie, marotte, vertigo, ire, guise, tendance, pente, penchant, propension, goût, aspiration, vues, don, prédisposition, dispositions, inclination, bosse, personnalité, vocation, projet en l'air, prétention, projet, intention, parti, entreprise, but, objectif, visée, idéal, plan, préméditation, dessein, décision, détermination, résolution, coup de tête, spontanéité, initiative, enrôlement, obstination, acharnement, persistance, ténacité, opiniâtreté, insistance, implantation, persévérance, unanimité, spontané, capricieux, libre, facultatif, primesautier, décidé, volontaire, entreprenant, résolu, déterminé, viril, entêté, opiniâtre, acharné, têtu, têtu comme un mulet, rétif, tenace, intransigeant, persévérant, entier, systématique, despote, arbitraire, voulu, projeté, prémédité, fait exprès, arrêté, intentionnel, porté à, disposé à, enclin à, unanime, indélibéré, involontaire, réflexe, malgré soi, avoir l'idée de, avoir la velléité, être disposé à, bâtir des projets, mitonner, éprouver un goût, être né pour, avoir la bosse, incliner à, projeter, avoir l'intention, nourrir le projet, préméditer, mûrir, s'arrêter à l'idée, se proposer de, vouloir [de, tenir à, prétendre, tâcher, adopter un parti, prendre un parti, entreprendre, se déterminer, décider, prendre la décision, résoudre de, se résoudre à, prendre à tâche de






Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019