EFFAROUCHÉ, adjectif

règle-cordial

Définition de effarouché

adjectif masculin singulier
  1. Effrayé, intimidé.


Exemples d'utilisation de effarouché

(de) pudeur effarouchée
"Il est des plaisirs qui ne vont pas sans un peu de pudeur effarouchée, délicieuses émotions que le coeur le plus chaste voudrait toujours voiler." (Honoré de Balzac 1832 "Madame Firmiani")

(de) volaille effarouchée
"Sa voix rauque a la prétention d'être tonnante, et les vieux domestiques de son beau-père prennent devant lui des poses de volaille effarouchée." (George Sand 1863 "Mademoiselle La Quintinie")

biche effarouchée
"Mais, légère comme une biche effarouchée, elle avait bondi en arrière et se trouvait maintenant dans le corridor." (Pierre Alexis, vicomte Ponson du Terrail 1869 "La Femme immortelle")

bêtes effarouchées
"Ce fut comme un nuage de soie blanche qui s'envolait en rasant le sol, les cabris se livrant à des cabrioles échevelées, les mères faisant flotter leurs franges éclatantes à la brise, le petit berger, propre et blanc aussi, parce qu'il n'avait d'autre vêtement que sa toison neuve, courant éperdu, tombant et se relevant pour fuir avec ses bêtes effarouchées." (George Sand 1857 "La Daniella")

imagination effarouchée
"ne voilà-t-il pas encore votre imagination effarouchée." (Jean-Jacques Rousseau 1761 "Julie ou La nouvelle Héloïse : lettres de deux amants habitants d'une petite ville au pied des Alpes")

mines effarouchées
"Il avait quelquefois, en m'abordant, des mines effarouchées qui me divertissaient on ne peut plus, et le penchant bien naturel qui l'entraînait vers moi lui paraissait une impulsion diabolique à laquelle on n'eût trop su résister." (Théophile Gautier 1835 "Mademoiselle de Maupin")

vierges effarouchées
"A condition de ne pas jouer les vierges effarouchées." (Edwy Plenel 1992 "La part d'ombre")







Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019