DRÔLEMENT, adverbe

règle-cordial

Définition de drôlement

adverbe
  1. Bizarrement.
  2. Extrêmement.

Contraires de drôlement


Exemples d'utilisation de drôlement

drôlement bien
"Faut dire qu'elle est drôlement bien tancée..." (Gilbert Schlogel 1995 "Rage de flic")

drôlement bon
"Ça sent drôlement bon, ta tambouille!" (Gilbert Cesbron 1952 "Les Saints vont en enfer")

drôlement important
"En fait, et c'est quand même drôlement important parce que c'est le cœur qui parle, j'ai été amoureux depuis février et peut-être que ce n'est pas encore totalement fini." (Patrick Cauvain 1977 "E=Mc2 mon Amour")

drôlement triste
"Les jeux de mots, bien sûr, sont drôles mais le livre est triste, drôlement triste..." (Le Monde Diplomatique 1990-2007 "Article du Monde Diplomatique")

arrange drôlement
"Cela m'arrange drôlement, d'ailleurs, que le Hetman me harponne de si grossière façon, car cela me délie de l'obligation d'une certaine réserve que j'ai toujours crue être de mon devoir vis-à -vis des écrivains de l'émigration." (Witold Gombrowicz 1959 "Journal 1959-1969")

ressemble drôlement
"Seulement ton action ressemble drôlement aux parlotes du café du Commerce:" (Jean-Paul Sartre 1949 "La mort dans l'âme")







Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019