DAIS, nom

règle-cordial


Définition de dais

nom masculin invariant en nombre
  1. Ensemble d'ornements, généralement constitués de tissus, suspendus au-dessus d'un trône, d'un autel, d'un lit.
  2. (par extension) Voûte de verdure.
  3. Histoire. Poêle, tissu d'ornement, suspendu par quatre colonnettes, sous lequel on déplaçait le Saint-Sacrement ou sous lequel se déplaçait un roi.

Synonymes de dais


  • baldaquin, ciel, abat-voix
  • lit de justice

Exemples d'utilisation de dais


cordons du dais
"Quatre généraux-majors, assistés de huit officiers-majors portaient les cordons du dais." (Alexandre Dumas 1840 "Le Maître d'Armes")

espèce de dais
"Des ornements de bronze doré, disposés avec un goût exquis, rehaussaient encore cette espèce de dais sous lequel la duchesse était posée comme une statue antique." (Honoré de Balzac 1830 "La Maison du Chat-qui-pelote")

salle du dais
"Mais, arrivée à la salle du dais, toute cette foule, sur un mot de Masaniello, s'arrêta devant le portrait du roi, se découvrit, salua, tandis que Masaniello protestait à haute voix que c'était non point contre la personne du souverain qu'il se révoltait, mais contre le mauvais gouvernement de ses ministres." (Alexandre Dumas 1842 "Le Corricolo")

beau dais
"et aussitôt les flammes du bûcher se divisent et forment un beau dais sur sa tête, sans le toucher." (Antoine Léonard Thomas 1753 "Essai sur les moeurs et l'esprit des nations")

grand dais
"les cymbales et les crotales sonnèrent plus fort, les tambourins tonnaient et le grand dais de pourpre s'enfonça entre les deux pylônes." (Gustave Flaubert 1862 "Salammbô")

immense dais
"Chaudement enveloppé de moelleuses fourrures, c'était une jouissance inexprimable que de voyager, en slé[61], sous ce beau ciel bleu, profond, qui ressemblait à un immense dais d'azur, placé sur une vaste nappe d'argent, dont l'oeil ébloui ne pouvait saisir les franges, égarées à l'horizon." (Émile Chevalier sd "Peaux-Rouges et peaux blanches")

petit dais
"Sous un petit dais de velours rouge, marchait le prêtre, portant l'hostie et les saintes huiles." (Alphonse Daudet 1868 "Le Petit Chose")

dais blanc
"à un propriétaire se limitant à y passer après la récolte, elle avait espéré la grâce d'une fille qui ne déparât pas dans les processions annuelles du village, dans la ronde des enfants autour du trône doré, sous le dais blanc, au damas garni de ces fines dentelles qui ornaient le décolleté des chemises de nuit de son trousseau." (Hector Bianciotti 1985 "Sans la miséricorde du Christ")

dais magnifique
"Un dais magnifique s'étendait au-dessus de la table et des sièges." (Bernard-Henri Lévy 1834 "Les derniers jours de Pompéi")

dais nuptial
"Quelques-uns, parmi ceux qui ont l'âge du docteur Pascal, regretteront peut-être qu'ils soient si lointains et si fabuleux, malgré la belle histoire contée par Zola, ces temps d'amour où les patriarches à barbe blanche, en faisant la sieste dans leurs foins, trouvaient à leur réveil, allongée auprès d'eux, timide, aimante et docile, quelque Moabite au sein nu, offrant l'amour et tendant sa coupe de jeunesse, pour que le vieillard puisse étancher sa soif encore vive, et raviver son être au contact d'une chair brûlante sous le dais nuptial du ciel, ayant pour lampe astrale la faucille d'or, négligemment jetée par le moissonneur de" (Edmond Lepelletier 1908 "Émile Zola")

dais rouge
"Le trône du sultan, orné de plusieurs soleils, est placé sous un dais rouge et or." (Pierre Loti 1876 "Aziyadé")

dais royal
"Le dais royal et le trône, élevé sur des gradins recouverts de beaux tapis, sont ornés de broderies d'une merveilleuse richesse et entourés d'une balustrade d'or enrichie de ciselures et d'arabesques." (Abel Hugo 1833 "Souvenirs sur Joseph Napoléon")

dais d'azur
"Chaudement enveloppé de moelleuses fourrures, c'était une jouissance inexprimable que de voyager, en slé[61], sous ce beau ciel bleu, profond, qui ressemblait à un immense dais d'azur, placé sur une vaste nappe d'argent, dont l'oeil ébloui ne pouvait saisir les franges, égarées à l'horizon." (Émile Chevalier sd "Peaux-Rouges et peaux blanches")

dais de brocart
"Elle élance ses minarets jusqu'au ciel, elle ouvre ses portes en ogives orientales et ses croisées en trèfle sur des rues ombragées par des dais de brocart." (Alexandre Dumas 1847 "De Paris à Cadix")

dais de drap
"Des chaises et des divans de bois de chêne sculpté étaient placés sur la plate-forme, et, au-dessus de ces sièges et de la table élevée, était attaché un dais de drap qui servait en quelque sorte à protéger les dignitaires occupant les places d'honneur contre le mauvais temps et surtout contre la pluie, qui, en quelques endroits, se frayait un passage à travers le toit délabré." (Walter Scott 1820 "Ivanhoé")

dais de feuillage
"Par la vitre, au loin, sur les trottoirs fangeux, il avait aperçu le gracieux couple de Paul et Virginie, cheminant sous le dais de feuillage, poétique et légendaire, décor touchant des pendules bourgeoises." (Edmond Lepelletier 1908 "Émile Zola")

dais de fumée
"Alors un dais de fumée s'abaisse de temps à autre sous le souffle du vent, et enveloppe les flammes." (Victor Hugo 1825 "Bug-Jargal")

dais de la nuit
"Sous le dais de la nuit se recueille et s'endort." (Alphonse de Lamartine 1823 "Nouvelles méditations poétiques")

dais de pourpre
"Un repas frugal sous un modeste lare, Sans tapis ni dais de pourpre rare, Souvent déride un visage attristé." (Horace Antiquité "Odes")

dais de soie
"Au milieu de cette salle s'élevait une estrade tendue de velours incarnat et surmontée d'un dais de soie brochée à reflets rouges." (Michel Zévaco 1907 "Les Pardaillan")

dais de toile
"Tous deux s'approchèrent d'une sorte de char à bancs attelé de deux mules fringantes et protégé contre les ardeurs du soleil par un dais de toile cirée." (Gustave Le Rouge 1912-1913 "Le mystérieux Docteur Cornélius")

dais de velours
"Sous un petit dais de velours rouge, marchait le prêtre, portant l'hostie et les saintes huiles." (Alphonse Daudet 1868 "Le Petit Chose")

dais de verdure
"de Richelieu, la comtesse courait après Sa Majesté, laquelle, de son côté, courait après le daim et que le duc et elle renvoyaient une portion des saluts qu'ils rencontraient en chemin, ils aperçurent tout à coup à une cinquantaine de pas de la route, sous un admirable dais de verdure, une pauvre calèche brisée qui tournait piteusement ses deux roues du côté du ciel, tandis que les deux chevaux noirs qui eussent du la traîner rongeaient paisiblement, l'un l'écorce d'un hêtre, l'autre la mousse qui s'étendait à ses pieds." (Alexandre Dumas 1846 "Joseph Balsamo")

Mots proches de dais


pavillon, poêle, lambrequin, draperie, ciel de lit, velum, ciborium






Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019