DÉFONCÉ, adjectif

règle-cordial

Définition de défoncé

adjectif masculin singulier
  1. (argotiquement) Sous influence d'une substance hallucinogène.


Exemples d'utilisation de défoncé

baril défoncé
"Ouvre l'oeil et fais comme mé", et le v là qui s'en va quérir l grand baril défoncé qu'est sous la gouttière du coin." (Guy de Maupassant 1888 "Le rosier de Madame Husson")

canapé défoncé
"Le canapé défoncé, dont le velours râpé, tellement oie qu'en maints endroits la trame apparaît, est recouvert d'une couverture en laine au crochet." (Anne-Marie Garat 1992 "Aden")

chemin défoncé
"Mais c'était difficile, dans le chemin défoncé et encombré de tas de neige durcie, et il ne fit qu'imprimer à l'équipage de plus brusques sursauts." (Jules de Gastyne 1902 "Le Lys noir")

crâne défoncé
"A ces mots, le cheval renverse un arbuste, lance le couple contre un platane, et les voilà maintenant, le garçon, le crâne défoncé, la jeune fille, éparpillée dans l'herbe à quelques mètres de son ami, qu'elle désigne, dans la mort, d'un index charmant et encore amoureux." (Jules Supervielle 1931 "L'enfant de la haute mer")

fauteuil défoncé
"Elle se leva du fauteuil défoncé et alla vers la sortie en fourrant ses mains dans ses poches.)" (Jean-Patrick Manchette 1977 "Fatale")

poitrine défoncée
"Il a la poitrine défoncée." (Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski 1866 "Crime et châtiment")

porte défoncée
"Il ne reste plus qu'à faire disparaître les traces de l'événement, termina le sergent qui, d'un geste expressif, désigna la porte défoncée." (Michel Zévaco 1900-1901 "Triboulet")

rues défoncées
"En quittant le coron, elle avait longé le terri et suivi le chemin du canal, coupant pour raccourcir par des rues défoncées, au milieu de terrains vagues, fermés de palissades moussues." (Émile Zola 1885 "Germinal")

tonneaux défoncés
"Il y convoquait en synode les évêques des villes gauloises, recevait les ambassadeurs des rois étrangers, et présidait les grandes assemblées de la nation franque, suivies de ces festins traditionnels parmi la race teutonique, où des sangliers et des daims entiers étaient servis tout embrochés, et où des tonneaux défoncés occupaient les quatre coins de la salle." (Augustin Thierry 1840 "Récits des temps mérovingiens")

trottoirs défoncés
"Quelques voitures de fruits et de légumes circulaient parmi les maisons démolies et les trottoirs défoncés." (Maurice Leblanc 1921 "Le formidable événement")







Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019