DÉFAITE, nom

Définition de défaite  

nom féminin singulier
  1. Armée. Déroute lors d'un combat, d'un conflit, perte de bataille.
  2. (par extension) Échec.

Signaler une erreur ou un oubli
Je cherche

Synonymes de défaite  


Contraires de défaite  


Exemples d'utilisation de défaite  


soir de défaite
"Seul dans le grand cabinet clair, il regarda la petite table où le soleil caressait les roses, tous ces préparatifs de bon accueil qu'approuvaient les vieux portraits, et, de la fenêtre, le paysage du passé, et il se sentait abandonné comme un chef d'armée un soir de défaite." (Henry Bordeaux 1906 "Les Roquevillard")

cinglante défaite
"A un peu plus d'un an de l'élection présidentielle, il s'inscrit dans le vaste débat en cours pour la rénovation de la gauche après la cinglante défaite qu'elle a subie en mars dernier aux législatives." (Sénat 1994-2005 "Examens de projets de lois et débats")

courte défaite
"100, qui est une courte défaite ou une courte victoire, mais bien un résultat largement majoritaire." (Hansard 1996-2005 "Débats du parlement canadien")

humiliante défaite
"Il voulait chasser la pensée de son humiliante défaite." (Jean-Paul Sartre 1945 "Les chemins de la liberté, L'âge de la raison")

large défaite
"Si, en apparence, tout semblait s'arranger pour le mieux, le sentiment que toute une partie de sa vie venait de s'envoler en fumée s'imprima en lui comme une large défaite." (Edwige Lemaître 1992 "Être Dieu si possible...")

nette défaite
"La nette défaite électorale de l'ancien groupe rebelle est l'événement marquant de ces élections, estimaient lundi les analystes." (Agence Télégraphique Suisse 1993-1995 "Dépêches de presse de l'agence SDA-ATS")

nouvelle défaite
"Tous les jours le télégraphe annonçait une nouvelle défaite." (Émile Gaboriau 1875 "L'Argent des autres")

récente défaite
"mes soldats exaspérés par le souvenir d'une récente défaite, pourraient mettre obstacle à la réussite de votre projet." (Alexandre Dumas 1872 "Robin Hood")

sanglante défaite
"Cette jonction, de laquelle on attendait de si grands résultats, avait donc amené une sanglante défaite." (Adolphe Thiers 1823-1827 "Histoire de la Révolution française")

seule défaite
"Ce jeune condottiere de l'intelligence, condamné, comme Napoléon, à toujours livrer bataille en sachant qu'une seule défaite était le tombeau de sa fortune, avait rencontré dans sa protectrice un dangereux adversaire." (Honoré de Balzac 1836 "L'Interdiction")

sévère défaite
"Il compte l'atteindre bientôt et infliger une sévère défaite aux Anglais puisqu'il les tiendra enfin sur la terre, son élément à lui." (Jacques Bainville 1835 "Napoléon")

terrible défaite
"Les vampires avaient éprouvé une terrible défaite, c'était par centaines que leurs corps s'entassaient autour du feu que le sang menaçait d'éteindre." (Gustave Le Rouge 1908 "Le Prisonnier de la planète Mars")

écrasante défaite
"Il revient d'abord pour jeter à la mer les Turcs débarqués au rivage même d'Aboukir, brouillant par une victoire terrestre le nom d'une écrasante défaite navale." (Jacques Bainville 1835 "Napoléon")

défaite allemande
"La ruine économique de l'Europe à la suite de la défaite allemande est un exemple frappant de cette interdépendance." (Gustave Le Bon 1923 "Le déséquilibre du monde")

défaite décisive
"Les faubourgs avaient été repoussés sans avoir été vaincus, et pour qu'un parti finisse entièrement, il faut qu'une défaite décisive lui enlève le reste de ses forces et de sa confiance." (François-Auguste-Marie-Alexis Mignet 1880 "Histoire de la Révolution française depuis 1789 jusqu'en 1814")

défaite historique
"Consécration de la fragmentation du monde arabe et de sa défaite historique face à la toute-puissance de l'Etat hébreu et à l'irrésistible désir des puissances occidentales de l'imposer définitivement dans l'ordre proche-oriental?" (Le Monde Diplomatique 1990-2007 "Article du Monde Diplomatique")

défaite humiliante
"Cette défaite humiliante, il faudrait au moins l'expliquer!" (Charles Nodier 1818-1833 "Contes, avec des textes et des documents inédits")

défaite militaire
"Le prestige disparaît sous des influences diverses, notamment une défaite militaire." (Gustave Le Bon 1923 "Le déséquilibre du monde")

défaites consécutives
"CHA(1)=Après quatre défaites consécutives, les travaillistes britanniques doivent rompre avec les vieux dogmes et rechercher une alliance électorale avec les démocrates-libéraux" (Le Monde 1993 "Extrait du Monde d'avril 1993")

défaites successives
"Ses défaites successives ne faisaient que l'acharner davantage à son entreprise." (Wilhelm Hauff 1826-1828 "La Caravane")

la défaite entraîne
"il n'y à qu'un parti ennemi, celui de la métropole, et, dès qu'il est vaincu, la lutte cesse, parce que la défaite entraîne son expulsion." (François-Auguste-Marie-Alexis Mignet 1880 "Histoire de la Révolution française depuis 1789 jusqu'en 1814")

défaite de ce dernier
"On y voit l'esprit pratique s'armer contre l'esprit de théorie, et l'on y constate la défaite de ce dernier." (Eugène de Roberty 1894 "Auguste Comte et Herbert Spencer")

défaite de la coalition
"Son avenir politique parat ainsi moins compromis que ne le laissait présager la défaite de la coalition de centre-droit aux élections locales de mai dernier." (Agence Télégraphique Suisse 1993-1995 "Dépêches de presse de l'agence SDA-ATS")

défaite de la droite
"Après la défaite de la droite aux législatives, le chef de l'Etat a commencé à recevoir des députés de l'ancienne majorité battus par la gauche." (AFP 1997 "Dépêches de l'AFP, juin 1997")

défaite de la guerre
"Néanmoins, la défaite de la guerre des" (Le Monde 1996 "Extrait du Monde de décembre 1996")

défaite de la pensée
"Il y a là de quoi relancer le catastrophisme des élites, pour lesquelles le recul de la lecture annonce la mort du livre, la défaite de la pensée et le retour de la barbarie." (Le Monde 1994 "Extrait du Monde d'avril 1994")

défaite de la saison
"Beugnot concéderaient leur première défaite de la saison régulière du championnat de" (Le Monde 1996 "Extrait du Monde d'avril 1996")

défaite de sa carrière
"Blessé dans son orgueil par la première grande défaite de sa carrière, l'Espagnol compte sur les étapes contre la montre pour prouver qu'il n'a pas dit son dernier mot." (Le Monde 1994 "Extrait du Monde de juillet 1994")

défaite de son camp
"L'Élysée apparaît ainsi soucieux de montrer que, en dépit de la défaite de son camp, le chef de l'Etat conserve une certaine liberté d'action." (Le Monde 1993 "Extrait du Monde de mars 1993")

défaite de son histoire
"Depuis la fatale demi-heure qu'il avait passée en sa compagnie, Choltitz avait senti s'installer en lui la conviction qu'il n'y aurait plus de miracle pour l'Allemagne, que la route que suivait son pays menait tout droit à la grande défaite de son histoire." (Dominique Lapierre et Larry Collins Lapierre et Collins 1964 "Paris brûle-t-il ?")

défaite de son équipe
"Mal remis de la défaite de son équipe, battue en relais par une joyeuse bande de cadets, ce capitaine de vaisseau caresse le projet de réunir, en un défi insensé, les trois compétitions les plus folles de l'archipel:" (Le Monde 1994 "Extrait du Monde de mars 1994")

défaite des conservateurs
"Tous les sondages prévoient une nouvelle défaite des conservateurs, dont l'ampleur varie en fonction des instituts." (Agence Télégraphique Suisse 1993-1995 "Dépêches de presse de l'agence SDA-ATS")

défaite des forces
"Le genre de personnes qui, alors que la défaite des forces de l'Axe avait relégué la doctrine au placard des interdits, tenaient sur les juifs des propos comme:" (Le Monde Diplomatique 1990-2007 "Article du Monde Diplomatique")

défaite des législatives
"A droite, les principales personnalités continuent de subir les effets de la défaite des législatives, leur cote étant le plus souvent à la baisse." (AFP 1997 "Dépêches de l'AFP, juillet 1997")

défaite des socialistes
"France après la défaite des socialistes." (Le Monde 1993 "Extrait du Monde de mai 1993")

défaite du candidat
"En revanche, en cas de défaite du candidat, cette somme serait employée dans des projets de bienfaisance." (AFP 1997 "Dépêches de l'AFP, juin 1997")

défaite du nazisme
"Seule la défaite du nazisme rendit possible un tel procès." (Le Monde Diplomatique 1990-2007 "Article du Monde Diplomatique")

défaite du parti
"Les événements de prairial et la défaite du parti jacobin avaient décidé le mouvement contre-révolutionnaire." (François-Auguste-Marie-Alexis Mignet 1880 "Histoire de la Révolution française depuis 1789 jusqu'en 1814")

défaite du président
"Elles devaient être la cause, avec le chômage, de la défaite du président:" (Le Monde Diplomatique 1990-2007 "Article du Monde Diplomatique")

défaite du roi
"Si cette unité contribua à rendre plus prompte la soumission de l'Angleterre après la défaite du roi Harold, inconvénient inhérent à tous les pouvoirs centralisés, elle dut aussi donner aux vaincus bien plus de moyens pour agir à la longue sur les conquérants, en exerçant sur ceux-ci une influence égale à celle qu'ils subissaient eux-mêmes." (Louis de Carné 1839 "L'Irlande")

Mots proches de défaite  


non-réussite, échec, avortement, échauffourée, revers, malheur, déconfiture, déconvenue, déception, mécompte, désillusion, issue fatale, débâcle, chute, naufrage, catastrophe, écroulement, marasme, ruine, saut final, achoppement, culbute, désavantage, désastre, écrasement, retraite, fuite, déroute, débandade, soumission, asservissement, four, chou-blanc, pierre d'achoppement, fiasco, pas de clerc, quinaud, Gros-Jean comme devant, Roche Tarpéienne, fruit sec, déclassé, bohème



Achetez Cordial

Le correcteur Cordial



Vous souhaitez gagner du temps ?
Utilisez Cordial dans Word et Outlook sans avoir à copier coller vos textes.



Découvrez de nouveaux mots !


Recevez notre newsletter !
facebook twitter google+
Suivez-nous !

FAQ

CONTACT

haut