DÉCEMMENT, adverbe

règle-cordial

Définition de décemment

adverbe
  1. De façon décente, conformément aux convenances.
  2. De façon adéquate.
  3. Raisonnablement.

Synonymes de décemment


Contraires de décemment


Exemples d'utilisation de décemment

décemment habillé
"Bien que de teint clair, avec des cheveux courts, propres et non bouclés, correctement rasé, décemment habillé, j'ai été contrôlé sept fois par la gendarmerie nationale, avec appel aux fichiers centraux." (Le Monde 1993 "Extrait du Monde de mai 1993")

décemment possible
"J'y revenais cette fois terminer mes jours le plus décemment possible." (Marguerite Yourcenar 1958 "Mémoires d'Hadrien")

faire décemment
"femme peut faire décemment pour les réconcilier, elle le fit." (Émile Chevalier 1773 "Jacques le fataliste")

faire vivre décemment
"Il doit pouvoir subsister par ses propres moyens, du moins pendant un certain nombre d'années, sans être aucunement assuré d'avoir un jour la chance d'occuper un poste qui pourra le faire vivre décemment." (Max Weber 1919 "Le Savant et le Politique")

habiller décemment
"Tu prendras tes repas avec nous, tu coucheras ici, je vais te faire habiller décemment, et, pour ce qui est du travail, tu ne feras que ce que tu voudras bien faire de ton chef, et dans la mesure de tes forces." (Michel Zévaco 1907 "Les Pardaillan")

présenter décemment
"et pour moi, j'en suis tellement convaincu que, si je voulais aujourd'hui mettre au théâtre une mère éplorée, une épouse trahie, une soeur éperdue, un fils déshérité pour les présenter décemment au public, je commencerais par leur supposer un beau royaume où ils auraient régné de leur mieux, vers l'un des archipels ou dans tel autre coin du monde." (Pierre-Augustin Caron de Beaumarchais 1774 "Le Barbier de Séville")

vivre décemment
"prendraient une petite ferme en location et sauraient se débrouiller pour vivre décemment." (Charles Exbrayat 1969 "Les amoureux de Leningrad")

vêtir décemment
"en moins de trois mois j'avais pu me vêtir décemment, me commencer un trousseau, et je voyais avec une immense fierté grossir dans un coin de mon tiroir un petit pécule." (Émile Gaboriau 1875 "L'Argent des autres")







Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019