COQUETTE, nom

règle-cordial


Définition de coquette

nom féminin singulier
  1. Rôle de séductrice au théâtre.
  2. Femme cherchant à séduire par simple désir de plaire.


Exemples d'utilisation de coquette


mines de coquette
"Nous as-tu assez fait tourner en bourrique avec tes mines de coquette et nous, pauvres imbéciles, qui marchions comme un seul homme..." (Régine Deforges 1991 "Noir Tango")

franche coquette
"Son air est de franche coquette." (Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière 1668 "L'Avare")

grande coquette
"Ce jeu de grande coquette l'attachait elle-même insensiblement à son esclave." (Honoré de Balzac 1840 "Les secrets de la Princesse de Cadignan")

jeune coquette
"Du fond de sa bergère, que sa robe remplissait entièrement, la coquette émérite, tout en causant avec un diplomate qui la recherchait afin de recueillir les anecdotes qu'elle contait si bien, s'admirait elle-même dans la jeune coquette." (Honoré de Balzac 1830 "La Paix du ménage")

jolie coquette
"Et puis, faut-il le dire, les chastes idées de Pitou ne pouvaient admettre que la belle, la chaste, la fière Catherine fût autre chose pour M. Isidor qu'une jolie coquette, souriant aux jabots de dentelle et aux culottes de peau dansles bottes à éperons." (Alexandre Dumas 1851 "Ange Pitou")

petite coquette
"Baron, vous aimez peut-être cette petite coquette, qui s'est servie de vous." (Honoré de Balzac 1841 "Mémoires de deux jeunes Mariées")

vieille coquette
"et, perdue, oubliée dans la foule, elle aussi se mit à parcourir les jardins pour observer de près les accidents physiologiques sur ce cadavre de société qui râle et qui chante et qui, comme une vieille coquette, se farde jusque sur son lit de mort." (George Sand 1833 "Lélia")

vraie coquette
"Elle ne savait pas qu'une vraie coquette se montre quand elle est parée, mais ne se laisse pas voir pendant qu'elle se pare." (Alfred de Musset 1837-1853 "Nouvelles et contes")

coquette petite
"Quelques minutes plus tard, notre cocher arrêtait la voiture devant une coquette petite villa en brique rouge avec des gouttières en saillie." (Arthur Conan Doyle 1892 "Flamme d'argent")

coquette surannée
"Ils font qu'une coquette surannée quitte le rouge." (Paul Henri Thiry d'Holbach 1768 "Théologie portative, ou Dictionnaire abrégé de la religion chrétienne")

coquettes maniérées
"Fi des coquettes maniérées !" (Pierre-Jean de Béranger 1829 "Chansons")

coquette de village
"Mon bon Simon, quoique vous m'ayez reproché l'autre jour d'être une coquette de village, je vous dirai qu'une vraie coquette vous écrirait aujourd'hui, d'un petit ton sec, qu'elle ne vous aime pas et qu'elle dédaigne vos propositions." (George Sand 1847 "Simon")

coquettes du temps
"Ce sont là les retours des coquettes du temps." (Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière 1664 "Le Tartuffe")







Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019