COMMODÉMENT, adverbe

règle-cordial

Définition de commodément

adverbe
  1. De façon commode, appropriée.
  2. (péjorativement) Trop facilement.

Synonymes de commodément


Contraires de commodément


Exemples d'utilisation de commodément

commodément assis
"Il entra doucement et la trouva toute reposée, les joues fraîches, travaillant à l'aiguille et commodément assise dans une grande bergère, racontant à bâtons rompus ses petites anecdotes sur Pétersbourg." (Léon Tolstoï 1864-1869 "Guerre et paix")

commodément distribuée
"Le théâtre formait un demi-cercle avancé, de sorte que les places des spectateurs étaient commodément distribuées." (Louis Sébastien Mercier 1786 "L'an deux mille quatre cent quarante : rêve s'il en fût jamais")

commodément installé
"L'opération n'était pas commode, cependant, après bien des tâtonnements ils réussirent à assujettir solidement le pirate, assis entre trois branches qui formaient un siège naturel, où il était commodément installé." (Gustave Aimard 1881 "Les Pirates de l'Arizona")

commodément possible
"L'étrange docteur huma une prise de tabac et s'adossa le plus commodément possible dans sa stalle, comme un homme qui ne veut rien perdre du spectacle auquel il va assister." (Alexandre Dumas 1849 "La Femme au collier de velours")

faire commodément
"Le lendemain, pendant que les marchands ouvraient leurs ballots de marchandises, le prince Ali, qui ne voyageait que pour son plaisir et qui ne s'était embarrassé que des choses nécessaires pour le faire commodément, après avoir changé d'habit, se fit conduire au quartier où se vendaient les pierreries, les ouvrages en or et en argent, brocart, étoffes de soie, toiles fines, et les autres marchandises les plus rares et les plus précieuses." (Anonyme Antiquité "Les Mille et une nuits")

installer commodément
"Au lieu de nous installer commodément dans une position médiocre, nous cherchons toujours à nous étendre, ce qui ne sert qu'à nous mettre plus mal à l'aise nous-mêmes, sans aucun avantage pour les autres." (Johann Wolfgang von Goethe 1809 "Les affinités électives")

loger commodément
"Cela confirme ce que j'ai avance, savoir que dans cette grosse masse de la terre il n'y a presque rien qui ne serve à nourrir et à loger commodément des créatures vivantes." (Johann Georg Sulzer 1754 "Essais de physique appliqués à la morale")

mettre commodément
"Elle fit faire une litière assez grande pour mettre commodément deux œufs." (Marie-Catherine d'Aulnoy 1690-1698 "Contes")

vivre commodément
"Si j'ai connu un avare qui renonçait à toute manière de vivre commodément, à tout le plaisir de faire du bien aux autres, à toute l'estime de ses compatriotes et à tous les charmes de l'amitié pour avoir un morceau de métal jaune:" (François-Auguste-Marie-Alexis Mignet 1870 "Vie de Franklin")

écrire commodément
"Et si, le coeur ému par ces préludes d'une histoire navrante, vous donnez à entendre que l'individu n'est peut-être pas seul coupable et qu'il doit être difficile de penser et d'écrire commodément dans un pays où il y a des millions de souverains, un pays sans capitale à proprement parler et sans aristocratie, - alors vous verrez ses yeux s'agrandir et jeter des éclairs, la bave du patriotisme souffrant lui monter aux lèvres, et l'Amérique, par sa bouche, lancer des injures à l'Europe, sa vieille mère, et à la philosophie des anciens jours." (Charles Baudelaire 1868 "Curiosités esthétiques ; L'art romantique : et autres oeuvres critiques")







Une question, une suggestion  ? Écrivez-nous !

Copyright @ Synapse Développement 2019