COFFRE-FORT, nom

Définition de coffre-fort  

nom masculin singulier
  1. Coffre blindé servant à conserver les biens précieux, l'argent.

Signaler une erreur ou un oubli
Je cherche

Difficultés de coffre-fort  


Orthographe
Pluriel : des "coffres-forts".

Exemples d'utilisation de coffre-fort  


clef du coffre-fort
"Vous qui avez jeté dans le massif où vous veniez de sauter la clef du coffre-fort." (Maurice Leblanc 1934 "Le chapelet rouge")

compartiments de coffre-fort
"Celui qui établit, de manière vraisemblable, qu'il est l'ayant droit d'un client d'une banque décédé ou disparu depuis plus de dix ans, sans toutefois connaître la banque, peut demander à la centrale de procéder à une enquête auprès de toutes les banques suisses ou dans certains cantons ou localités, afin de retrouver comptes, dépôts ou compartiments de coffre-fort." (Agence Télégraphique Suisse 1993-1995 "Dépêches de presse de l'agence SDA-ATS")

contenu du coffre-fort
"Dix minutes après, c'est chose faite, et nous avons étalé sur le bureau le contenu du coffre-fort." (Georges Darien 1898 "Le Voleur")

fameux coffre-fort
"Inutile de dire que le fameux coffre-fort avait été placé en lieu sûr dans le dernier compartiment de la voiture." (Jules Verne 1890 "César Cascabel")

grand coffre-fort
"Trelawny avant de partir fut de prendre dans le grand coffre-fort le Rubis aux Sept Étoiles." (Abraham Stoker, dit Bram Stoker 1903 "Le Joyau des sept étoiles")

gros coffre-fort
"Un lit de camp, une petite étagère de bois remplie de livres pour la plupart techniques, un fauteuil près du lit, une chaise de bois massif contre le mur, une table ronde et un gros coffre-fort d'acier pour l'essentiel." (Arthur Conan Doyle 1892 "Le Ruban moucheté")

petit coffre-fort
"Se levant parfois de table, il allait jusqu'au petit coffre-fort qu'il avait sauvé cinq ans auparavant du naufrage de son entreprise, pour en rapporter telle quittance ou tel agenda." (Franz Kafka 1912-1913 "La métamorphose")

vieux coffre-fort
"Près de lui, dans le mur massif, un placard était creusé où l'on apercevait, par l'embrasure, un énorme et vieux coffre-fort." (Maurice Leblanc 1934 "Le chapelet rouge")

vrai coffre-fort
"C'est un vrai coffre-fort." (François Marie Arouet, dit Voltaire 1769 "Le dépositaire")

énorme coffre-fort
"C'était une pièce fermée par un vitrage à guichet de cuivre, dans laquelle on apercevait un énorme coffre-fort, scellé au mur." (Émile Zola 1883 "Au Bonheur des Dames")

coffre-fort de fer
"du vieux Lobbs, qui était connu pour avoir des trésors déposés à la banque de la province et qui, suivant la voix publique, avait en outre des monceaux d'argent dans un petit coffre-fort de fer, placé sur le manteau de la cheminée, dans l'arrière-parloir." (Charles Dickens 1837 "Aventures de Monsieur Pickwick")

coffre-fort de l'hôtel
"Guy a toutes les peines du monde pour récupérer une partie de l'argent et il fait mettre ce qu'il a sauvé dans le coffre-fort de l'hôtel avec un reçu." (Charles Duchaussoy 1971 "Flash")



Achetez Cordial

Le correcteur Cordial



Vous souhaitez gagner du temps ?
Utilisez Cordial dans Word et Outlook sans avoir à copier coller vos textes.



Découvrez de nouveaux mots !


Recevez notre newsletter !
facebook twitter google+
Suivez-nous !

FAQ

CONTACT

haut