ARRIÈRE-GOÛT, nom

Définition de arrière-goût  

nom masculin singulier
  1. Goût laissé dans la bouche par un aliment.
  2. (au sens figuré) État psychologique ou émotif subsistant après le fait qui l'a généré.

Signaler une erreur ou un oubli
Je cherche

Contraires de arrière-goût  


Exemples d'utilisation de arrière-goût  


certain arrière-goût
"il avait un certain arrière-goût." (William Shakespeare 1597 "Le marchand de Venise")

petit arrière-goût
"Toujours critique à l'endroit de l'eau potable, Lucie reprocherait à celle-ci son petit arrière-goût de permanganate." (Jean Echenoz 1992 "Nous Trois")

arrière-goût amer
"On ne peut s'appliquer à rien de mieux qu'à faire perdre à l'amour cet arrière-goût amer, que n'a pas la poésie, par exemple." (André Breton 1937 "L'amour fou")

arrière-goût désagréable
"L'arrière-goût désagréable que nous laisse ce mot ne doit pas nous faire oublier que ce n'est pas Cléon, mais Périclès qui le premier porta ce nom." (Max Weber 1919 "Le Savant et le Politique")

arrière-goût d'amertume
"On se rappelle cette félicité sans mélange, à laquelle ne s'ajouta jamais l'arrière-goût d'amertume qui se retrouve au fond de toutes les joies humaines." (Madame Dondel du Faouëdic 1906 "Le Journal d'une pensionnaire en vacances")

arrière-goût de fumée
"La nuit tombait en même temps qu'un brouillard qui avait un arrière-goût de fumée." (Henri Calet 1948 "Tout sur le tout")

arrière-goût de sel
"Et encore faut-il que ce ne soit pas la chair des blancs, car ils lui trouvent un arrière-goût de sel fort désagréable." (Jules Verne 1891 "Mistress Branican")



Achetez Cordial

Le correcteur Cordial



Vous souhaitez gagner du temps ?
Utilisez Cordial dans Word et Outlook sans avoir à copier coller vos textes.



Découvrez de nouveaux mots !


Recevez notre newsletter !
facebook twitter google+
Suivez-nous !

FAQ

CONTACT

haut